Lumière sur… les différents labels et certifications bio

Publié le 19 Mai 2014

Lumière sur… les différents labels et certifications bio

Lumière sur… les différents labels et certifications bio

Je tente aujourd’hui de décrypter ces labels… En effet, on a l’impression que les industriels surfent sur la vague verte (et ce n’est pas qu’une impression) et que des labels et certifications fleurissent à tout bout de champ. Parfois on peut lire la mention « bio » ou « naturel » ou que sais-je encore… et au-delà de ces mentions qui trop souvent nous induisent en erreur (voire sont mensongères) c’est surtout des filons marketing que l’on peut dénoncer. Pour nos produits, et en particulier pour la peau fragile de nos bambins, il s’agit de s’assurer de la présence de certains labels, qui sont souvent des gages de qualité et de traçabilité. Mais encore faut-il les connaître et savoir ce qu’on y met derrière.

1. AB (Agriculture Biologique)

Lumière sur… les différents labels et certifications bio

Propriété du ministère de l’agriculture français, ce label a été crée en 1985. Il concerne les aliments (de provenance animale ou végétale) qui contiennent au moins 95% de produits biologiques (pas d’utilisation de pesticides chimiques notamment). Depuis 2009 les critères de ce label AB se sont alignés sur le label bio européen, moins contraignant que le label AB initial et autorisant notamment la présence de traces accidentelles d’OGM. Ainsi, 0.9% d’OGM sont autorisés dans les produits portant ce label !

2. Le label Européen d’agriculture biologique

Lumière sur… les différents labels et certifications bio

Crée en 2009, le cahier des charges de ce label européen est identique au label AB, à la seule différence qu’il autorise la mixité des exploitations (traduisez : un agriculteur peut ainsi cultiver à la fois du bio et du non bio sur une même exploitation).

3. Le label Bio Cohérence

Lumière sur… les différents labels et certifications bio

Ce label a été crée suite à l’harmonisation des cahiers des charges européens et a permis de contenter ceux qui jugeaient le label de l’UE trop laxiste. On retrouve donc ici le label Européen mais avec un cahier des charges plus strict et exigeant : des produits issus à 100% de l’agriculture biologique, pas de mixité des exploitations, une limitation des OGM à 0.1% notamment.

4. Le label Nature & Progrès

Lumière sur… les différents labels et certifications bio

Il exclue entre autre la présence d’OGM.

5. Le label Demeter

Lumière sur… les différents labels et certifications bio

Le label Demeter est un label de certification de produits issus de l'agriculture biodynamique, selon les enseignements de Rudolf Steiner. Le cahier des charges du label Demeter est basé sur le label européen. Quelques critères s’y ajoutent comme la non-mixité des cultures, l’utilisation d’engrais naturels.

6. Oeko tex

Lumière sur… les différents labels et certifications bio

Le logo OKO TEST « textile sûr - testé selon les normes Oeko-Tex Standard 100 » a vu le jour en 1992. Il a été crée par la « Commission internationale pour la recherche et les tests dans le domaine de l'écologie textile » (d’où l’abréviation : Öko-Tex). Grace à ce logo on identifie des textiles qui ont une valeur limite dans les polluants tels : pesticides, formaldéhyde, cuivre, cobalt, chrome, 2,4-D et 2,4-T.

7. Max Havelaar

Lumière sur… les différents labels et certifications bio

Max Havelaar est une branche de l'association internationale Fairtrade Labelling Organizations International (FLO). Max Havelaar est actuellement l'un des principaux acteurs du commerce équitable et son objectif et de soutenir les petits producteurs du sud.

8. Cosmebio

Lumière sur… les différents labels et certifications bio

Les produits qui ont ce label contiennent au minimum 50% d'ingrédients biologiques sur le total des ingrédients végétaux, et au minimum 5% d'ingrédients biologiques sur le total.

9. Ecocert

Lumière sur… les différents labels et certifications bio

C’est l’un des organismes de contrôle et de certification intervenant principalement dans l’agriculture biologique. Il certifie notamment la bonne utilisation des labels AB, UE et Cosmébio. Il peut être apposé sur le produit avec ou sans le label qu’il délivre ; faute de place certaines marques ne mettent que le label, ou que le logo Ecocert. Ecocert garantit que les produits n’ont pas été testés sur les animaux. Mais les garanties ne portent que sur les produits finis, aucune mention n’est faite pour les ingrédients…

10. Le label Vegan

Lumière sur… les différents labels et certifications bio

Il certifie que le produit (alimentaire, cosmétique ou ménager) et ses ingrédients ne sont pas testés sur les animaux, et qu’il ne contient aucun produit animal (le miel fait aussi partie des produits bannis contrairement au label One Voice).

11. One Voice

Lumière sur… les différents labels et certifications bio

One voice bleu

La célèbre association militant pour le « droit absolu des animaux au respect » garantit avec son nouveau label bleu deux critères : le produit doit être végan (à l’exception du miel et de la cire, ce qui est assez étrange…), et non testé sur les animaux.

One voice orange

Il s’agit de produits respectant les mêmes critères que le label bleu, mais qui doivent être issus de l’agriculture biologique également.

12. FSC

Lumière sur… les différents labels et certifications bio

Forest Stewardship Council, association internationale qui certifie des produits issus de forêts gérées dans le respect des critères du développement durable, ainsi que leur traçabilité.

D’autres explications ici

edit:

J'ajoute le label GOTS

C'est un label permettant de garantir le caractère biologique des textiles depuis la récolte des matières premières, en passant par la fabrication responsable d'un point de vue social et environnemental, jusqu'à l'étiquetage, afin de fournir une garantie fiable au consommateur final.

N'hésitez pas à me rejoindre sur Facebook.

Rédigé par Maman Chameau

Publié dans #Lumière sur... (Produits)

Commenter cet article

Morgane 19/05/2014 15:58

Très intéressant comme article..j'ai été récemment à une conférence sur les dangers de notre environnement d'avantage ciblé sur les enfants et les femmes enceintes/allaitantes et organisée par le programme Boréal. J'y ai découvert aussi l'association Women In Europe For Common Future ( WECF) qui dénonce tout un tas de polluant dans divers petits guides téléchargeables sur projetnesting.fr Par exemple pour le petit guide sur les cosmétiques féminins, sont repris les différents polluants par catégories (gels douche, crème, solaires, dentifrices, etc...) et les conseils pour diminuer sont exposition à ces polluants avec un récapitulatif des substances toxiques et les effets potentiels sur la santé...perso je les trouve très bien fait! je crois également qu'ils sont sur fb...Bonne journée ;-)

Kéren 19/05/2014 11:18

Hello ! Pour avoir travaillé dans une entreprise de transformation de produits bio, Ecocert demande la certification bio de toutes les matières premières nécessaires à ton produit final. Le transformateur est tenu, non il est même obligé de fournir toutes les certification bio de tous ses fournisseurs de matière première. Etant également fille d'exploitant agricole, je préfère te dire qu'ils (Ecocert) rigolent pas dans les vergers de pruniers et dans les champs de cultures... (Et j'ajoute au passage que la certification Ecocert est payante... Oui il faut payer pour être labelliser bio) Bise et merci pour cet article fort intéressant !