Je suis un poète, je ne baisse pas les bras

Publié le 22 Mars 2016

A Toi, l'Inconnu ou le Connu qui pense en silence que je suis une hippie Peace & Love;

A Toi, tapi dans l'ombre de l'Internet qui secrètement pense que je suis issue d'un croisement entre un Bisounours et Chantal Goya;

A Toi, mon collègue qui ricane dans un coin de la salle des profs lorsque j'en remets une couche sur mon idéal de NonViolence;

A Toi, l'enflure sortie de nulle part qui aujourd'hui s'est octroyée le droit de frapper mon mari;

A Toi, le terroriste de Bruxelles, le kamikaze de Paris, celui qui ne mériterait même pas que l'on parle de lui;

A Toi, qui te demande quel monde tu vas laisser à tes enfants... et à Toi, qui te demande même s'il t'est permis d'en faire;

A Toi, qui assimile ma vision de l'Avenir à un caca de licorne et qui n'a pas vu qu'un caca de licorne ça a la couleur de l'arc-en-ciel malgré tout;

A Toi, qui a confiance en la nature humaine... et à Toi qui n'a plus foi en rien;

A Toi aussi qui pense que je suis un poète...

Et à tous les autres!

Je suis pour la NonViolence, je suis pour la bienveillance. Cela n'empêche pas ma colère et mon désespoir. Contrairement à ce que j'ai pu entendre et lire, je ne suis pas un robot. J'ai des émotions, j'ai des sentiments; je les vis, je les exprime, je les apprivoise.

En cette période sombre voire noire, l'obscurité me fait peur; mais la lumière je la vois. Qu'est-ce? Cette petite flamme qui brûle et qui brille en chacun de nous et que l'on peut nourrir. Je crois en la vie, j'ai foi en l'Homme, j'ai espoir pour l'Avenir. Et ce futur c'est par les nouvelles générations que je l'entrevois. Il suffira de deux générations élevées sans violence éducative pour que l'on voit les prémices de changements. Si j'apprends à mes enfants et à tous les enfants que je côtoie à baigner dans l'amour, le respect, l'empathie, la douceur, la confiance... alors j'aurai réussi ma vie car j'aurai atteint mon objectif.

De nature optimiste, je sais que les choses peuvent changer et j'en suis même intimement convaincue. Je te  l'accorde, je n'ai pas de baguettes magiques et je n'effacerai pas en trois coups de cuiller à pot la douleur des familles de victimes d'attentats, le désespoir des migrants, la fatalité des malades...

Pour que les choses changent il n'y a pas de recette miracle mais avec un souçpon de diffusion d'informations auprès de futurs parents et une pincée de diffusion d'informations auprès de "déjà parents" on devrait déjà réussir à faire monter le soufflé sans qu'il ne redescende. Et ensuite, à nous la dégustation! Hum, un monde apaisé, un monde empathique, un monde bienveillant. Je reprendrais bien une petite lichette de Chantilly d'optimisme!

Alors, à Toi qui me lis aujourd'hui. Ô tristesse, Ô désespoir dans ton coeur. Mais, s'il-te-plaît, ne baisse pas les bras. Je me bats au quotidien pour que chaque enfant soit élevé dans la NonViolence. J'y crois profondément. Je compte sur toi.

 

Soline

Je suis un poète, je ne baisse pas les bras

Rejoignez-moi sur Facebook.

Rédigé par Maman Chameau

Publié dans #Inclassable, #Bienveillance - ENV

Commenter cet article

Eulalie 01/04/2016 22:10

Merci pour égayer ces temps moroses avec cette lueur d'espoir.

Cindy 28/03/2016 18:59

Tu peux compter sur moi. <3

Cécile 23/03/2016 10:47

Bonjour je SUIS aussi un croisement entre un bisounours et Chantal goya! Et j ai moi aussi foi en cette lumière d humanité que chacun porte en lui! Malheureusement certains n ont pas la lumière à tous les étages!! C est par de petits gestes et petites action que le monde peut redevenir humain!! Namaste

Agathe de maman-rayonne 23/03/2016 10:39

Bonjour Soline et merci pour ce texte, cette affirmation. J'ai des frissons en le lisant ! Ça me plaît de penser aux enfants que vous rencontrez et auprès de qui vous semez vos graines ! Semons, aimons, retournons les verres d'eau, ajoutons chacun nos gouttes sans prétention mais avec conviction et bienveillance! Bien à vous.

jourapresjourjegrandis 23/03/2016 09:24

Merci... Pas évident de trouver les mots dans de tels moments de trouble...alors merci, merci pour ce beau texte, émouvant, touchant, convaincu et bienveillant. Merci pour tout ce que vous faites auprès des enfants, auprès des parents, auprès de nous.
Vous pouvez compter sur moi... je n'ai pas plus que vous de baguette magique mais je crois en la vie et en la capacité de l'Homme à aimer pour peu qu'il grandisse et s'épanouisse dans la confiance, qu'il côtoie la bienveillance au quotidien et que l'état de son réservoir affectif soit pris en considération. Alors oui, continuons de nous informer et d'informer à notre tour futurs parents et "déjà-parents". Semons des graines d'amour, de paix, de non-violence, de confiance et d'espérance dans les cœurs de "nos" enfants !