Apprenons-nous à nager à quelqu'un qui se noie ?

Publié le 1 Avril 2016

Apprenons-nous à nager à quelqu'un qui se noie? ... Non! On apprend à nager avant de se jeter à l'eau évidemment. Ne mettons pas la charrue avant les boeufs comme dirait l'autre. Dans le même ordre d'idée, je note beaucoup d'incohérences dans ce que je peux voir ici et là. Alors dans ce cas, si on suit ce raisonnement: 

1. Pourquoi vouloir qu'un enfant gère une sortie de crise systématiquement seul? Apprenons à l'enfant à gérer sa colère et sa frustration avant qu'il entre en crise.

2. Pourquoi croire qu'on peut garder une estime de soi en subissant des paroles humiliantes? Apprenons à l'enfant à avoir confiance en lui en l'encourageant, en lui expliquant qu'il a le droit de se tromper, voire le devoir parfois.

3. Pourquoi forcer un enfant à finir son assiette et désirer en même temps qu'il puisse avoir un rapport sain à la nourriture avec un sentiment de satiété suffisant? Apprenons à l'enfants à gérer sa faim, ses envies de manger, de manière saine et sereine.

4. Pourquoi perpétrer l'idée qu'un enfant doit être seul face à ses pleurs pour s'endormir  et désirer en même temps que son sommeil soit serein et que la confiance en sa figure d'attachement soit alimentée? Apprenons à l'enfant à savoir qu'il peut compter sur nous en toutes circonstances.

5. Pourquoi taper un enfant pour lui apprendre à ne pas taper? Pourquoi mordre un enfant en réponse à un acte de morsure dont il aurait été l'auteur? Apprenons à l'enfant qu'il peut nous prendre pour exemples de personnes non-violentes et cohérentes.

6. Pourquoi mentir à un enfant et lui tomber dessus si par malheur il fait de même? Apprenons à l'enfant à avoir confiance en nos paroles et nos actes, nous sommes capables de lui dire la vérité, avec des mots simples, ils peuvent l'entendre.

7. Pourquoi donner des responsabilités à un enfant tout en étant persuadé qu'il n'est pas un individu égal à nous, qu'il est un sous-homme en somme? Apprenons à l'enfant à ne pas vivre dans un monde empreint d'adultisme.

8. Pourquoi vouloir le plein épanouissement de son enfant et en même temps lui coller des étiquettes? Apprenons à l'enfant à s'exprimer et à s'éveiller sans s'enfermer dans des cases.

9. Pourquoi forçer un enfant à prêter son jouet à un inconnu alors que nous ne prêterions pas notre voiture ni notre smartphone? Apprenons à l'enfant à jauger l'idée de partage selon ses besoins et envies.

10. Pourquoi faire les choses à la place d'un enfant de par sa lenteur et souhaiter qu'il gagne en autonomie? Apprenons à l'enfant à faire les choses à son rythme et en respectant ses périodes sensibles.

11. Pourquoi abandonner son enfant au laxisme et à l'indifférence et souhaiter qu'il devienne un adulte accompli? Apprenons à l'enfant qu'il existe des règles à respecter.

12. Pourquoi dresser à son enfant une liste d'interdits et s'inquiéter qu'il ne les respecte jamais? Apprenons à l'enfant à adapter son comportement en lui indiquant la marche à suivre; en lui précisant ce qu'il peut/doit faire au lieu de dire ce qu'il ne faut pas faire. N'oublions pas que la négation n'est pas traitée convenablement par le cerveau.

 

Evidemment cette liste de questionnements n'est pas exhaustive, on pourrait encore l'agrandir. Je ne prétends pas détenir la vérité absolue, mais personnellement, à l'heure actuelle, c'est ce à quoi j'aspire. J'essaie d'être cohérente dans l'éducation que je donne à mes enfants. Pas toujours facile, mais on y travaille...

Et vous, avez-vous des idées d'incohérences de ce type?

Apprenons-nous à nager à quelqu'un qui se noie ?

Afin de rendre à César ce qui appartient à César, je vous explique d'où me vient l'idée du titre et l"idée même de ce billet. "Parce qu'on ne donne pas une leçon de natation à quelqu'un qui se noie." est une phrase qui m'a interpellée lorsque j'ai lu Parler pour que les enfants apprennent à la maison et à l'école de Adele Faber et Elaine Mazlish (p. 33). J'ai trouvé la métaphore tellement pertinente.

N'hésitez pas à me rejoindre sur Facebook.

Rédigé par Maman Chameau

Publié dans #Bienveillance - ENV

Commenter cet article

Titou 28/07/2016 21:08

❤️❤️❤️

Pierre Allot 03/04/2016 21:07

J'applique la 2, je lis ton blog. <3

Mel 02/04/2016 15:16

Je partage! A lire!

Yassou 02/04/2016 15:16

Merci pour ces questions pertinentes qui constituent pour moi un petit "rappel à l'ordre" d'un idéal d'éducation duquel j'aimerais m'approcher!
Et tiens, j'ajoute ma pierre à l'édifice : pourquoi hurler sur son enfant en lui sommant de se calmer...

Nadine 02/04/2016 00:08

La 9 est tellement tellement vrai

blandine 01/04/2016 23:32

MERCI pour ce magnifique article !

Eulalie 01/04/2016 22:04

Si vrai <3