[Biblio] Un album pour lutter contre les stéréotypes, le sexisme et le conformisme : Le petit garçon qui aimait le rose

Publié le 20 Septembre 2016

Un livre pour lutter contre les stéréotypes sexistes, notamment sur l'assignation d'une couleur à un sexe ou à l'autre.

[Biblio] Un album pour lutter contre les stéréotypes, le sexisme et le conformisme : Le petit garçon qui aimait le rose

Luc est très content. Sa maman lui a acheté le beau cartable rose qui lui plaisait tant. Fièrement, il entre dans la cour de la grande école mais, à sa grande surprise, tous les enfants se moquent de lui.

Ce petit garçon aime le rose. Il dessine tout en rose. Mais son cartable rose lui joue de mauvais tours à l'école... les moqueries pleuvent!

Cet album écrit par Jeanne Taboni Misérazzi et illustré par Raphaëlle Laborde est un plaidoyer pour l'affirmation de soi. Les thèmes abordés sont nombreux. Le sexisme est dénoncé ; on le voit notamment dans le fait d'attribuer une couleur à un sexe plutôt qu'à l'autre. On (re)découvre qu'il n'y a pas de couleurs pour les filles, pas de couleurs pour les garçons non plus... L'accent est mis sur la différence puisqu'on dénonce également le conformisme. Luc incarne ici la non normalisation dans une société complètement normalisée, car il assume un accessoire différent. Par sous-entendu c'est un livre qui lutte également contre l'homophobie.

Les moqueries (ses camarades l'appellent Lucie au lieu de Luc), la mise à l'écart, le harcèlement... sont autant de sujets traités ici. Luc subit le poids de cette cour de récré. Il en souffre. Il en pleure. C'est un album très réussi qui aborde des thématiques liées au préjugés.... Et malheureusement c'est un sujet qui est vraiment d'actualité. Il peut aider à faire réfléchir les enfants... comme les parents.

Annoncé dès 6 ans par l'éditeur, il peut néanmoins être lu avant, mais en écourtant légèrement le texte. A mon sens, il est tout de même nécessaire qu'il puisse y avoir la présence d'un médiateur (parent ou autre) pour aider l'enfant à bien comprendre les enjeux de cet album, en le guidant par un questionnement notammant.

Le petit "+" se trouve sur la page de l'éditeur, sur laquelle on peut trouver un dossier pédagogique d'exploitation à destination des enseignants pour les classes de CE1/CE2.

On se quitte avec le mot de la fin :

"chacun [a] le droit d'embellir sa vie avec les couleurs de son choix!"

...jolie conclusion pour un album qui lutte contre les préjugés, le sexisme, le conformisme...

[Biblio] Un album pour lutter contre les stéréotypes, le sexisme et le conformisme : Le petit garçon qui aimait le rose
[Biblio] Un album pour lutter contre les stéréotypes, le sexisme et le conformisme : Le petit garçon qui aimait le rose
[Biblio] Un album pour lutter contre les stéréotypes, le sexisme et le conformisme : Le petit garçon qui aimait le rose
[Biblio] Un album pour lutter contre les stéréotypes, le sexisme et le conformisme : Le petit garçon qui aimait le rose
[Biblio] Un album pour lutter contre les stéréotypes, le sexisme et le conformisme : Le petit garçon qui aimait le rose

Mon fils joue à la poupée et a commandé un parapluie violet... Et s'il aime et se sent bien ainsi, c'est très bien. Ce livre nous aidera à coup sûr si par malheur un jour il devait faire face aux moqueries des uns et des autres...

Merci Des ronds dans l'O
Merci Des ronds dans l'O

Cet album est cartonné (21 x 21 cm, 32 pages). Parution le 13 octobre 2011.

Il est disponible au prix de 12.50 euros en librairie, en espace culturel ou sur internet sur le site de l'éditeur ou ici.

N'hésitez pas à me rejoindre sur Facebook, Twitter, et Instagram.

Rédigé par Maman Chameau

Publié dans #La bibliothèque idéale du Chameau

Commenter cet article

Dory 24/09/2016 05:46

Génial!

Livette 20/09/2016 23:39

Merci pour ce partage.
Garçon ou fille, cheveux longs/cheveux courts, rose/bleu...
Vivons nos émotions, nos envies, et surtout , essayons d'être toujours fidèle à nous même.

Melle Bulle 20/09/2016 20:50

Je cherchais justement un album jeunesse sur ce sujet, à offrir au fils d'une amie qui adore jouer à la poupée mais souffre des moqueries des copains ! Merci !!!!