Quand un livre pour adolescent(e) banalise le culte de la maigreur

Publié le 9 Septembre 2016

Hier, dans un groupe de lecture auquel j'appartiens, une maman, Sophie, a parlé d'un livre qu'elle était en train de lire à sa fille. Banalisation du culte de la maigreur voire promotion de l'anorexie peut-on lire en suspends... A toi de devenir danseuse, aux éditions Lito, a fait beaucoup parler de lui en 24 heures.

Quelques images valent mieux que de longs discours, voici donc quelques extraits:

Quand un livre pour adolescent(e) banalise le culte de la maigreur
Quand un livre pour adolescent(e) banalise le culte de la maigreur
Quand un livre pour adolescent(e) banalise le culte de la maigreur
Quand un livre pour adolescent(e) banalise le culte de la maigreur

Il s'agit d'un livre-jeux spécialement dédié aux filles. Le principe est que l'héroïne est la lectrice et c'est elle qui décide du déroulement de l'histoire. Un genre de livre "dont vous êtes le héros". Cette précision est importante car, avec ce type de livre (que j'affectionne beaucoup par ailleurs) l'enfant se projète totalement. L'enfant fait des choix et ils déterminent la réussite aux examens de l'héroïne. La suite du livre n'est pas en reste (on tend des sucettes pour prendre du poids, impression d'être un monstre...)... avec peu ou pas d'éléments positifs, physiquement parlant mais pas que...

J'ai pour ma part, comme pour beaucoup de lectrices, été choquée par plusieurs points:

- le sexisme bien présent.

- l'apologie de la minceur/maigreur... voire des troubles des comportements alimentaires (TCA) si on va plus loin. Ici il s'agit d'une petite fille qui du haut de son 1.55 mètre pèse 44 kilos et se trouve ''obèse''. Sa mère (lui demandant d'arrêter de ''beugler comme un veau''... on repassera pour la vulgarité) lui explique alors qu'elle a deux kilos afin de pouvoir "intégrer l'école de danse de ses reves''... La maman a menti sur le poids en déclarant sa fille à l'école plus maigre qu'elle ne l'est déjà. La petite fille pense perdre du poids en remplaçant ses repas par des pommes !!! Et je ne parle même pas de l'incitation à ralentir la croissance.

- danger! Je sais que le monde de la danse est parfois assez tatillon sur la question, mais le message de ce livre est clair. Il enseigne aux petites filles qu'elles ne doivent pas dépasser un certain poids pour atteindre leurs rêves. On va me répondre qu'un livre se lit avec détachement, qu'on ne peut pas prendre cela pour argent comptant, et qu'en plus il faut avoir de l'humour pour le comprendre. Que nenni! Pour avoir vécu le problème de TCA de près dans ma famille proche, j'oserais même qualifier ce livre de dangereux pour beaucoup d'adolescentes en construction. Le diktat du culte de la maigreur les guette avec cette lecture...

Une amie (Céline, merci à elle) a joint la maison d'édition pour dénoncer tout cela. Voici la réponse :

"Cet ouvrage date de plusieurs années, notre ligne éditoriale a évolué depuis et nous sommes conscients que les propos tenus dans ce livre se révèlent choquants et nous n'imprimons d'ailleurs plus ce livre. Bien à vous"​

Ok... donc on fait quoi maintenant? On laisse les derniers ouvrages de ce livre se vendre et répandre une vision de la femme tronquée aux yeux des adolescentes en construction?

Le but de ce billet n'est pas de faire du lynchage public mais d'aider à reflechir ensemble. "Être conscient" pour moi n'est pas suffisant. Un éditeur est responsable de ce qu'il publie. La prise de conscience 7 ans plus tard est réellement positive. Mais à mon avis il serait peut être préférable de prendre une position ferme et louable afin de ne pas se discréditer auprès des clients... et autres associations qui pourraient éventuellement décider d'engager des poursuites avec comme motif tout ce qui a été listé ci-dessus.

Chacun a le droit de s'exprimer en France, de publier ce qu'il souhaite, ça on ne peut le nier. Pour autant, sur ce type d'ouvrage, j'attends, a minima, un paragraphe de mise en garde à destination des parents et du jeune lecteur. Et pourquoi pas un lien vers des associations de lutte contre les TCA..

D'autres extraits, en particulier des fins possibles...

Quand un livre pour adolescent(e) banalise le culte de la maigreur
Quand un livre pour adolescent(e) banalise le culte de la maigreur
Quand un livre pour adolescent(e) banalise le culte de la maigreur
Quand un livre pour adolescent(e) banalise le culte de la maigreur
Quand un livre pour adolescent(e) banalise le culte de la maigreur

 

 

 

 

PS: Photographies publiées avec accord de l'auteur des clichés.

N'hésitez pas à me rejoindre sur Facebook, Twitter, et Instagram.

Rédigé par Maman Chameau

Commenter cet article

Syboule 16/09/2016 07:30

Très inquiétant

OMG ! 14/09/2016 14:58

Oh punaise ! C'est du lourd là ! O___O
Comment un truc pareil a-t-il pu seulement être publié ?!?
Bon quand on voit certaines publications actuelles en même temps…

Je suis choquée !

bertrand 14/09/2016 00:53

IL FAUT APPRENDRE A TOUS QUE MANGER QUELQUES BONBON CELA PASSE ,mais un paquet pas bon sauf anniversaire ou fêtes une fois par an , après il faut manger équilibré et apprendre a être bien dans sa peau etc ,

Mireille Mèdeville 13/09/2016 18:23

Effectivement cela semble très mal écrit. Mais on en a vu d'autres ! Si ce livre existe tel quel il doit être retiré du commerce. Nous sommes déjà trop impactés par des images commerciales de mannequins maigres que l'on voudrait nous imposer comme idéal esthétique alors qu'ils ne sont que des cintres pour présenter des modèles de couture. Les enfants un peut trop ronds, les personnes un peu trop lourdes, sont suffisamment pénalisées et moquées au quotidien.

Mireille Mèdeville 13/09/2016 18:20

Mais il faut interdire ce type de publications ! Pas de censure... ? Et nos enfants ? On sait que les danseurs(ses) et les mannequins tout jeunes sont mesures, pesés, sélectionnés et censurés en fonction de leur poids, pour ne pas dire de leur maigreur. Nous sommes trop impactés par des images retouchées de top-models choisis comme des cintres pour porter des vêtements à vendre, mais que l'on veut nous imposer comme image !!! Même au quotidien les enfants un peu ronds se font moquer par les autres, traiter de gros-lard par exemple. Changeons nos mentalités.

babounette 12/09/2016 12:51

c'est honteux ! mon ainé as déclenchée une anorexie à l'age de 5 ans simplement car l'institutrice à expliquée qu'une petite de leurs camarade été obèse et que personne ne devais lui donner à manger en dehors des repas; car elle risquait de mourir.A cet âge là on intérprête tout la psy est choquée de voir jusqu'à quel point les mots d'adultes pouvait être intérprètré de travers.Et ma petite de 14 ans et qui patine à très haut niveau à entendu le comité olympique dire que son sport ne pourrait pas être représenté au JO car il y avait des jeunes filles trop grosse pour que ce soit jolie sur la glace.On n'avance pas beaucoup sur tout ces sujets!

Magali 12/09/2016 10:00

Quelle horreur ! C'est carrément l'apologie d'une forme de maltraitance envers son propre corps... les propos de ce livre sont ahurissants !

Lapiratenoire 11/09/2016 14:31

Ce doit être une plaisanterie. Mais oui! Dès le début avec ce "Môman môman, beugles-tu en pleurant comme un veau" voilà tout. Une simple plaisanterie...........................

de passage 12/09/2016 08:47

J'ai réagi exactement comme vous! On dirait un travail d'amateur, j'écris moi-même du coup, je lis évidemment beaucoup et je remarque souvent des maladresses de ce style dans des livres pour enfants mais LA!!!! C'est carrément exagéré !

Lina 11/09/2016 12:17

Je ne comprends pas comment cet auteur peut il être publié! L'ouvrage qui date de plusieurs années... euh 2009... on parlait déjà d'anorexie depuis longtemps, et le statut de la femme dans la société avait déjà bien évolué!!!!!
Moi qui pensais pouvoir acheter des livres à ma fille en tout confiance... :-/

Antianeira 10/09/2016 11:01

Je suis extrêmement choquée. Déjà effectivement par le sexisme patent de la collection. "Défi de filles" : être danseuse... Dans la société dans laquelle on vit, ne serait-il pas plus constructif de montrer aux jeunes filles, justement, que leurs défis peuvent être plus variés que cela ? C'est quoi le prochain numéro ? "Défi de fille : faire un beau mariage" ? "Défi de fille : vivre en rose" ??

La qualité du style est également absolument nulle, comme vous l'avez souligné : expressions familières voire vulgaires, utilisation d'un vocabulaire inadapté (non, une jeune fille de 44 kgs n'est pas "obèse".

Et le fond parle tout de même de maltraitance en faisant comme si c'était au contraire les marques d'une mère aimante et attentive. Ne plus nourrir son enfant et chercher à ralentir sa croissance naturelle, c'est de la maltraitance, il n'y a pas d'autre mots. Le milieu de la danse, même pour les amateurs/trices, peut se révéler particulièrement nocif pour le rapport à soi et à son image (j'ai deux amies danseuses, toutes les deux minces, qui ont toujours persuadées d'avoir "de grosses cuisses" ou "trop de ventre", et elles pratiquent certes à un bon niveau, mais tout de même en amatrices). Faut-il vraiment en rajouter par ce genre de livres ? Ne pourrait-on au contraire imaginer une petite histoire où, bien qu'en faisant 44kgs, l'héroïne travaille tant et propose une si bonne performance qu'elle est prise tout de même lors des auditions ?

Après tout cela s'est vu, il suffit de regarder la carrière du célèbre Olivier Dubois, dont la morphologie est tout à fait particulière, et que ça n'a pas empêché de faire carrière en tant que danseur et chorégraphe.

Ce livre soi-disant censé promouvoir les rêves des jeunes filles ne fait que les restreindre. Il réduit les jeunes filles à leur corps sans même prendre en compte leurs compétences, leur personnalité, etc. C'est une honte.

Létice 10/09/2016 11:00

Il faut juste regarder le site de l'écrivain et ses "romans" pour adolescente... C'est assez affligeant !
http://www.michel-amelin.fr/comedie-sentimentale

anonyme 12/09/2016 15:51

avant d'aller voir sa bibliographie, j'étais persuadé que c était un livre sarcastique destiné à remettre en cause les parents. je pense hélas avoir tord :(

cerina 10/09/2016 05:57

On se demande si ça peut être réellement écris quand on lis ça. 0-0
J'arrive pas y croire :(

Aesalys 10/09/2016 00:25

Dire ignoble n'y suffirait pas ! Comment a t il pu être écrit et publié ?

Vassilia 09/09/2016 22:44

Ça me dégoûte !!!!! Beurk !

christelle 09/09/2016 22:39

Ohhhh je ne savais même pas que c'était possible des choses pareilles ! En pédiatrie je me suis occupée de jeunes filles anorexiques de nombreuses fois, souvent , pour le une fin tragique !!! De tels écrits peuvent avoir des répercussions très grave .Je suis scandalisée de découvrir ça