[Education] Pourquoi j'attends pour faire percer les oreilles de mes enfants (ou pas!) ...

Publié le 1 Octobre 2016

Faire percer les oreilles à mon enfant est un choix qui je pense ne me revient pas.

J'ai bien précisé ici "mon enfant", à savoir, mon fils comme ma fille. Allons jusqu'au bout du raisonnement et jusqu'au bout de la lutte contre le sexisme. Car il faut bien se l'avouer, quand on pense "oreilles percées", la plupart d'entre nous pensent à "fille". Comme si une petite fille se devait d'être jolie, avec de jolies boucles d'oreilles, dans une jolie petite robe et de jolies petites chaussures toutes propres. Oui je sais, cela fait un peu cliché... mais pas si exagéré que cela au regard des conversations que l'on peut entendre ici et là quand on laisse traîner ses oreilles. Je précise que je ne suis pas du tout opposées aux marqueurs de féminité, afin que les choses soient bien claires. Mais sur un si jeune enfant, on pourrait presque parler d'hypersexualisation.

Certains invoqueront un argumentaire culturel, d'autres encore des raisons esthétiques... Personnellement je ne me revendique d'aucun de ceux-là.

Et les gens qui demandent quand est-ce que mon enfant aura les oreilles percées? Ils peuvent le demander, je leur répondrai que c'est au principal intéressé qu'il faut poser la question. Et jusqu'à maintenant il n'a rien de spécial à dire sur la question.

Et ceux qui disent qu'il vaut mieux faire percer les oreilles à un enfant jeune car la douleur est ainsi oubliée? Ceux-là ne nient-ils pas le fait qu'un enfant puisse ressentir la douleur? Car oui, la douleur, même si elle s'efface de la mémoire consciente, s'imprime bien dans notre cerveau sous une forme autre. Le traumatisme est bel et bien là. Il peut se traduire ensuite sous des formes très diverses.

Et ceux qui disent qu'il faut souffrir pour être belle? Il y a des arguments qui relèvent de croyances et parfois on a même pas envie d'y répondre tellement ça paraît complètement hors de propos. Avec de telles phrases "toutes faites" je pense qu'on prépare indirectement nos enfants à subir les diktats de la beauté, à intégrer les cultes du corps et de l'image, et même à croire qu'on peut (doit?) en passer par une souffrance, une douleur, pour avoir des qualités relevant de l'esthétique 

Pourquoi j'attends pour faire percer les oreilles de mes enfants? Pour plusieurs raisons. D'abord par respect pour son intégrité physique. C'est son corps, mon enfant est en droit de prendre les décisions qui lui incombent. Ensuite, par respect pour sa liberté. C'est son choix, mon enfant prendra la décision du piercing quand il se sentira prêt et aura la capacité de le formuler.

Et je ne parle même pas des dangers liés au piercing précoce, aux infections, aux risques liés aux chahuts de la collectivité (crèche ou école... sachant que dans bon nombre de structures c'est interdit), au matériel inadapté dans la plupart des bijouteries (préférons le pierceur), au fait que certains points energétiques peuvent être atteints...

J'apprends à mon enfant à protéger son corps. Je lui apprends ce qu'est la protection de l'intégrité physique (et morale). Donc je vais jusqu'au bout du raisonnement. Une modification corporelle sans raison médicale et sans le consentement de l'enfant (à condition qu'il soit en âge de pouvoir formuler un choix) relève pour moi de la violence. Je précise que le Conseil de l'Europe considère le piercing, au même titre que le tatouage, sur un enfant, comme relevant d'une violation de son intégrité physique (Source ici).

J'apprends à mon enfant ce qu'est le consentement libre et éclairé.

Pour terminer, vous remarquerez que ce billet est écrit en "je". Je parle de moi, de ce que je pense, de mon ressenti sur un acte de modification corporelle sans consentement. Le but ici n'est pas de pointer du doigt ceux qui ont fait le choix du piercing jeune... mais de (dé)montrer pourquoi MOI je ne le ferai pas.

En bref, c'est SON CORPS. C'est SON CHOIX. C'est mon enfant qui décidera le moment venu pour se faire percer les oreilles... ou pas!

[Education] Pourquoi j'attends pour faire percer les oreilles de mes enfants (ou pas!) ...

N'hésitez pas à me rejoindre sur Facebook, Twitter, et Instagram.

Rédigé par Soline

Publié dans #Bienveillance - ENV

Commenter cet article

bertrand 02/10/2016 03:43

je pense que ce sont a vos filles de choisir si elle veulent mettre des boucles d oreille pour oreille percées ou pince oreille vous ne pensez pas,,,,,???
MERCI DE ME RÉPONDRE

karine_ 01/10/2016 10:23

Pour mes filles, j'ai adopté la même philosophie, mais en mettant un âge minimum. J'ai une grande fille qui a voulu se faire percer les oreilles en sixième, on en parlé et la première année, elle n'a mis que des boches d'oreille de bijoutier.
J'ai une petite fille qui a 11 ans de moins, si je l'avais écouté, à 3 ans, elle avait les oreilles percées... et un appareil dentaire et un téléphone (par imitation) alors je lui ai expliqué qu'elle aurait les oreilles percées aussi mais qu'il fallait attendre, elle l'a entendu. Je ne lui ai pas donné d'âge, on verra bien quand l'envie reviendra

Pipou 01/10/2016 09:48

Tellement d'accord

MamanPomme 01/10/2016 08:16

Quand j'avais 10 ans, ma grand mère a proposé de me faire percer les oreilles. Ma mère a dit non, et j'etait super déçue. Quelques années plus tard, mon autre grand mére à proposé et j'ai dit non de moi même. 15 ans plus tard je n'ai toujours pas percé mes oreilles et je suis trés reconnaissante à ma mère d'avoir mis le holà ! Finalement même si à 10 ans (ou 12 ou 14) on est capable de formuler l'envie de se faire percer, il me semble qu'on est aussi super influencable et que l'envie de faire comme les autres peut l'emporter.

Laura 02/10/2016 22:01

Merci pour votre témoignage .. Quels sont les raisons pour lesquelles vous refusez de percer vos oreilles par curiosité ?