[Humeur] Il suffit d'un regard...

Publié le 31 Mars 2017

Parmi les échanges visuels possibles entre adultes il existe moult regards. Il y a le regard interrogateur, il y le regard jugeant... et il y a le regard réconfortant! Si vous saviez Ô combien le regard est important quand on vit une situation difficile avec son enfant.

Hier, à notre arrivée à la crèche, ma fille cadette (22 mois) s'est retrouvée à vivre une colère mémorable. Hurlant. Se débattant. Il m'était impossible de la calmer, je n'y arrivais pas. Dans le couloir, les autres parents l'entendaient... et nous regardaient certainement... mais je ne les voyais pas. Je restais dans ma bulle, comme j'essaie de le faire dans ces cas-là. Ne pas me déconnecter de moi-même pour rester connectée à mon enfant ou me reconnecter à lui. Et puis, j'ai subitement décroché. Comment allais-je pouvoir me sortir de cette situation difficile ? Ma fille était en souffrance et je vivais mal cette situation publique. Quand soudain, une maman est passée à côté de moi. J'ai dû lui envoyer un regard rempli de désespoir... Elle m'a regardé avec bienveillance et compassion, m'a souri et m'a dit "Je compatis, je sais ce que c'est". Son regard. Sa phrase. Cela m'a regonflé à bloc. C'était l'encouragement qu'il me fallait pour garder le cap et tenter de faire face au mieux à la situation. Et puis la crise est passée comme elle est venue. Je n'oublierai pas cette maman, son regard, sa compréhension. De façon générale je n'ai pas besoin de l'approbation des gens pour faire ce que j'ai à faire... mais là j'avoue que j'ai eu besoin de ce regard.

Car un regard, c'est tout et rien à la fois. Imaginez le stress que peut procurer le fait de subir un regard jugeant voire accusateur lorsque l'on expérimente une situation compliquée. Je ne jette pas la pierre car je suis persuadée qu'il m'est arrivée il y a quelques années de lancer ce regard accusateur que je décrie aujourd'hui. Si c'est arrivé, je le regrette du plus profond de mon être. Car ce jour-là, j'aurais pu être cette personne altruiste et pleine de compassion, qui vient en aide à quelqu'un.

Empathie. Bienveillance. Altruisme. Compassion. Aide. Voilà ce à quoi peut servir un regard.

Mais on peut aussi décider d'aller plus loin qu'un regard. Vous connaissez certainement ce proverbe africain qui dit qu' "il faut tout un village pour élever un enfant". C'est évidemment à chaque parent d'assumer la lourde charge de l'éducation d'un enfant. Toutefois, lors de situations difficiles, un relais est souvent salvateur. Je repense à mon amie Myriam qui, un bon nombre de fois, a détourné l'attention de mon fils aîné ou a tout simplement pris le relais lorsque nous perdions pieds lui et moi, et que nous allions droit dans le mur. Dans ces cas là, c'est pareil. Au lieu d'être spectateur d'une situation dont on pressens que l'on court à la catastrophe, peut-être que l'on peut agir. A chacun de jauger évidemment, sans remettre en question la position du parent. Un jour, mon fils aîné est parti en courant dans la galerie marchande d'un magasin. Je l'ai rattrapé tant bien que mal avec sa petite sœur à gérer également. Une monsieur âgé lui dit alors "Si j'avais fait ça à ton âge ma mère m'en aurait collé une". J'ai répondu à ce monsieur que non seulement je n'userai pas de châtiments quels qu'ils soient sur la personne de mon enfant... mais que j'aurais préféré un peu d'aide plutôt qu'un jugement à notre encontre. Détourner l'attention de mon enfant eût sans doute été plus efficace et plus salvateur pour tout le monde.

Empathie. Bienveillance. Altruisme. Compassion. Aide.

Mes propres expériences font de moi une personne différente de celle que j'étais avant. Aujourd'hui je sais qu'un regard peut changer une situation. Et parfois, une toute petite action aussi.

[Humeur] Il suffit d'un regard...

N'hésitez pas à me rejoindre sur Facebook, Twitter, et Instagram.

Rédigé par Maman Chameau

Publié dans #Inclassable

Commenter cet article

Elodie 02/04/2017 19:51

Oui !!! Juste un sourire pour dire "moi aussi je suis passée par là" et ça change tout :)

Aude 31/03/2017 16:34

Qu'est ce que je suis d'accord avec cet article !
Hier au parc je galerais avec ma fille de 23 mois qui courait partout, voulait grimper partout mais n'y arrivait pas alors que j'avais sa soeur de 3 mois et demi dans les bras ou que j'allaitais. A moins d'1m un groupe de mamans et ass mat papotaient en me regardant l'air de dire "pauvre mère qui galère". Puis ma grande traverse tout le parc vers les balançoires, je la rejoint avec bébé dans un bras, poussette de l'autre main, et là une maman se lève de son banc, va voir ma fille et lui dit " tu veux grimper? viens je t'installe après maman pourra te pousser" quel soulagement pour moi... j'ai béni cette maman et l'ai remercié 20 fois au moins. Une petite parole, un petit geste, ça lui a pris 3 min dans son apres- midi, ça a changé le sens du mien.

Maman Chameau 31/03/2017 16:43

Merci pour ton témoignage très émouvant. Un peu d'aide et ça change tout ❤️