[Biblio] Enseignant trappeur, pourquoi pas - Quand la nature réenchante l'école de Philippe Nicolas

Publié le 16 Avril 2017

A l'heure du réchauffement climatique, l'auteur nous propose ni plus ni moins que de consentir à vivre sobrement et en harmonie avec le Vivant.

[Biblio] Enseignant trappeur, pourquoi pas - Quand la nature réenchante l'école de Philippe Nicolas

Préface d’Isabelle Peloux, fondatrice de l’école du Colibri du centre agroécologique des Amanins.

Après un été passé au bord de la rivière Varenne en compagnie des truites et des saumons, Philippe Nicolas réalise à quel point la rupture de nos liens avec la nature représente une véritable menace pour l'humanité. De là, ce professeur des écoles entreprend de déployer ses découvertes et en tire des applications pour sa conduite de classe au pied des grands ensembles urbains.

Cet enseignant trappeur puisqu'il se définit comme tel, nous invite à réenchanter l'école à travers une éducation globale des cinq sens. Il prône une école des éléments ouverte sur le monde et connectée à la nature afin que l'enfant devenu adulte se sente en charge de la vie et ouvert à ses possibles.

A l'heure du réchauffement climatique, l'auteur nous propose ni plus ni moins que de consentir à vivre sobrement et en harmonie avec le Vivant.

Sorte de journal de bord, voici un manifeste profond et intégral servi par une écriture passionnée, poétique et philosophique et illustré de nombreuses photos de sorties de classe. Une ode à la joie, la liberté, la coopération et à la nature.

Une écriture passionnée, poétique et philosophique. Les textes sont illustrés de dessins et de photos réalisés lors des multiples sorties de classe.

Cet ouvrage pourrait être perçu comme une sorte de journal de pêche, ou plutôt un manifeste profond et intégral plaçant le rapport à la nature au centre de l’accompagnement de l’enfant vers sa vie d’adulte. L'auteur est un amoureux de la nature et du Vivant dans son ensemble, l'humanité y compris. Ses mots transpirent d'amour pour la Terre et ses habitants.

Philippe Nicolas prône une école ouverte sur le monde et connectée à la nature pour être connecté à soi et à ses possibles. On ressent l'authenticité de son discours. Passionné par ses élèves et son métier, chaque ligne est un régal.

L'ouvrage est très bien écrit. L'auteur manie le verbe avec tact et sensibilité.

Transmettre. Développer l'estime de soi. (Re)connecter l'homme à la nature. Voici ce que j'ai retenu de ce livre. Une lecture bien différente de ce que l'on peut lire habituellement. Un peu à la manière d'un carnet de bord, axé sur la pêche et l'école. Chaque pensée est illustrée par un exemple de la vie personnelle ou professionnelle de cet enseignant de 12 ans d'ancienneté dans le métier. On y découvre ses magnifiques projets... tout en conservant un avis éclairé sur les maux de l'école.

L'envers du décor d'un récit passionné c'est que parfois j'ai trouvé quelques pages "extrêmes" en ce sens où la nature est présentée comme la solution miracle à tous les problèmes de l'école et ses élèves. C'est mon ressenti; peut-être que je manque un peu d'objectivité aussi.

En bref, c'est une ôde à la nature, à l'école, à la connection, au Vivant. Un lecture qui fait du bien, qui s'adresse aux enseignants mais pas que... et qui ouvre le champ des possibles de notre réflexion personnelle.

"Il est urgent que l'institution scolaire se mette en mouvement, en situation de saisir l'intelligible pulsation d'un monde ouvert mobile, magnifiquement amical pour le genre humain, et ce, indépendamment des performances en tout genre". (p. 37)

"Je rêve de cette école les pieds en terre, la tête en ciel, capable de susciter à ses apprenants la conscience du génie et du miracle de la vie de chacun". (p. 37)

Cet ouvrage est dès à présent disponible (24/03/2017) au prix de 16 euros en librairie, en espace culturel ou sur internet ici.

 

N'hésitez pas à me rejoindre sur Facebook, Twitter, et Instagram.

Rédigé par Maman Chameau

Publié dans #Lectures de Maman Chameau, #Enseigner Autrement

Commenter cet article