[Biblio] 'A fleur de peau', le roman initiatique des hypersensibles (Saverio Tomasella)

Publié le 25 Mai 2017

[Biblio] 'A fleur de peau', le roman initiatique des hypersensibles (Saverio Tomasella)

Flora a tout pour elle : un fils drôle et adorable, un mari brillant, des amis sincères, un jardin qu'elle aime et un beau cerisier. Pourtant, elle a l'impression que son extrême sensibilité perturbe sa confiance et la pousse parfois à se replier sur elle-même. Un soir, elle rencontre Marc, professeur de yoga... Comment l'aidera-t-il à surmonter son hypersensibilité ?
 

C'est un livre qui résonne beaucoup en moi. Cela me parle tellement... Je suis touchée, décontenancée... à tel point que j'ai fait de longues pauses entre les chapitres pour me laisser le temps de "digérer". Je me suis personnellement beaucoup identifiée au personnage, Flora. Comme elle je suis hypersensible, je n'ai pas toujours confiance en moi, je donne beaucoup de moi aux autres, j'ai un fils hypersensible, je mentalise, j'ai peur de l'inconnu et de ne pas être à la hauteur,  je fais des bizarreries et mon entourage le souligne...

Certains trouveront sans doute l'histoire un peu simple voire niaise. Honnêtement, devant la complexité du sujet je ne pouvais envisager une histoire plus complexe.

On suit donc le cheminement de Flora. Chacun des 33 chapitres donne une piste de libération. En fin d'ouvrage est inclus un cahier pratique pour tout savoir sur les manifestations de l'hypersensibilité et toutes les pistes pour l'apprivoiser. Le but est de vivre l'hypersensibilité dans la bonne humeur, la sérénité, la joie. Les étapes ne sont qu'indicatives car elles suivent l'histoire de Flora, donc on peut choisir de tracer son propre cheminement en suivant les conseils dans l'ordre que l'on veut. L'auteur est plein d'empathie et de tendresse pour son lecteur, il lui adresse ici des pistes tout en faisant confiance en ses ressources propres.
Pour chacun des chapitres l'auteur pose 3 questions, avec des pistes:
1. Comment se traduit mon ultra-sensibilité?
2. Qu'est ce que cela m'inspire?
3. Comment y remédier?

A la fin de chaque chapitre, une expression mémo est donnée sous forme de post-it afin de retenir l'enseignement essentiel dudit chapitre :

- J'ai besoin d'être acceptée comme je suis.
- Je choisis un joli cahier pour écrire ce que je ressens.
- Je me tais. J'apaise mes pensées. J'écoute le silence.
- Je prends le temps d'écouter mes sensations, de revenir à moi-même.
- J'arrête de me comparer!
- Je suis attentive à mes perceptions.
- Je change la façon de parler de moi.
- Je trace mon propre chemin.
- Je crée donc je suis!
- Je ne me laisse pas impressionnée par les autres.
- Un être humain n'est jamais trop sensible!
- Je m'aime, je m'accepte comme je suis.
- Je me laisse aller, je lâche prise.
- J'accueille mes ressentis.
- Je trouve du réconfort auprès de mes amis.
- Je me laisse porter par la vie.
- J'aime ma sensibilité, je la cultive.
- Inutile de résister aux résistances.
- J'ose être moi-même.
- Chaque jour, je dis merci à la vie!
- Je regarde au-delà des imperfections.
- Je ralentis le rythme, je vis plus lentement.
- Le souffle est mon meilleur ami.
- Je me rends disponible intérieurement.
- Ma sensibilité est un don. Je l'apprécie et je la développe.
- J'accueille mes émotions.
- Je me relie aux autres.
- Je me réconcilie avec moi-même.
- Mon existence me ressemble de plus en plus.
- Je savoure la vie et ses délices.
- Je suis là, tout simplement.
- Le bonheur des uns fait le bonheur des autres.

Voici un passage que j'ai beaucoup aimé (p.74-75):
"Quand on est épouse et mère, a-t-on le droit de rêver de solitude? De liberté? Pourquoi ce désir, parfois, de changer de vie? Surtout, que pourrait-elle changer dans son existence pour que disparaissent ces envies brutales et imprévisibles, irrationnelles, de tout plaquer? Elle est pourtant rassurée par son existence bien réglée. Que se passe-t-il en elle dans ces moments où elle éprouve soudain l'impérieux besoin de se retirer dans un lieu où personne ne pourra la trouver?
Et si cette expression, "électron libre", contenait une partie de la réponse? Tout en se frictionnant avec une serviette bien chaude et parfumée, Flora ressent comme une envie de mener l'enquête, de partir sur les traces de cette femme qu'elle est au fond d'elle-même, d'enfin mieux la connaître. Plus question de se laisser leurrer, de s'aveugler volontairement. Tant pis si elle découvre des zones d'ombre: elle se promet de les affronter au lieu de les fuir. Après tout, savoir qui l'on est, c'est aussi accepter de ne pas être une sainte. C'est peut-être déjà cela, apprendre à s'aimer: commencer par s'accepter.
"

Ce roman m'a touché en plein cœur. Evidemment ce n'est pas le livre le plus complet sur le sujet (je vous présenterai un essai bientôt) car cela reste un roman de développement personnel. Il se lit très bien et donne quelques pistes concrètes.

[Biblio] 'A fleur de peau', le roman initiatique des hypersensibles (Saverio Tomasella)

Cet ouvrage de 192 pages est dès à présent disponible (15 mai 2017) au prix de 15 euros en librairie, en espace culturel ou sur internet ici

Livre offert par l'éditeur.

Du même auteur :

N'hésitez pas à me rejoindre sur Facebook, Twitter, et Instagram.

Rédigé par Maman Chameau

Publié dans #Bibliothèque, #Lectures de Maman Chameau, #Développement personnel

Commenter cet article

Melle Bulle 25/05/2017 11:43

Merci pour cette découverte, je pense me le procurer puis le passer à ma mère :)