[Biblio] Foutez-vous la paix, de Fabrice Midal

Publié le 22 Août 2017

[Biblio] Foutez-vous la paix, de Fabrice Midal

"Cessez d'obéir - Vous êtes intelligent
Cessez d'être calme - Soyez en paix
Cessez de vouloir être parfait - Acceptez les intempéries
Cessez de rationaliser - Laissez faire
Cessez de vous comparer - Soyez vous-même
Cessez d'avoir honte de vous - Soyez vulnérable
Cessez de vous torturer - Devenez votre meilleur ami
Cessez de vouloir aimer - Soyez bienveillant
"

"Depuis des années, je suis amené à animer des conférences et des séminaires dans des écoles, des entreprises, des hôpitaux. J'en ressors immanquablement avec le même constat : nous nous torturons à longueur de journée.
Nous nous torturons à intégrer des normes, des injonctions, des modèles qui ne nous correspondent pas. Nous nous torturons parce que nous voulons "mieux faire" et que nous estimons ne jamais "bien faire". Nous nous torturons parce que nous sommes persuadés que les autres, eux, savent "bien faire".
Happés par l'urgence de "faire", nous ne voyons plus qu'en réalité, nous ne faisons rien : nous nous agitons et nous oublions l'essentiel. Nous oublions d'oser.

"Foutez-vous la paix" Mon expérience m'a appris qu'il n'y a pas d'autre moyen de redécouvrir les possibles en vous que vous aviez complètement oubliés. Arrêtez! C'est le seul moyen d'agir. Libérez-vous des protocoles, des procédures, des pseudo-urgences qui n'en sont pas ! C'est ainsi seulement que vous verrez jaillir en vous l'enthousiasme et l'envie d'aller plus loin.
Ne fuyez pas au sommet d'une montagne ni au fond d'une grotte pour réfléchir : restez-là et cessez de raisonner. Foutez-vous la paix parce qu'il y a urgence dans notre monde qui crève de souffrances, de misères, d'inhumanité. C'est tout de suite qu'il nous faut créer le changement. En nous foutant la paix..."

Le titre est éloquent et se suffit à lui-même. On pourrait certes arrêter là la lecture. Mais ouvrir ce livre c'est pas mal aussi.

Le titre pourrait paraître trompeur (et la quatrième de couverture également) car le thème central de ce livre est la méditation, ainsi que le mindfullness. L'auteur nous parle de paix (intérieure) et de bonheur. Il insiste sur des choses simples mais qui font du bien à lire en piqûre de rappel:
- nous ne sommes pas des êtres parfaits;
- notre bonheur est en nous en étant nous-même avec nos émotions (colère, tristesse...);
- la méditation personnelle, si elle était éloignée de tout dogmatisme et process préétabli, ne serait que meilleure...

Fabrice Midal insiste sur la notion de PLEINE PRESENCE en lieu et place de la PLEINE CONSCIENCE. Son argumentaire est cohérent est fluide. On lit un mélange d'anecdotes personnelles (présentant un intérêt disparate), de démonstrations scientifiques (souvent superficielles) et de citations inspirantes (intéressantes).

Il s'agit d'un ouvrage relativement déroutant, au titre volontairement provocateur. La philosophie est la base de la réflexion de l'auteur, qui nous met en garde, nous interpelle, nous fait douter, nous faire renoncer à quelques certitudes pourquoi pas. Finalement, se foutre la paix c'est aller au-delà du lâcher prise puisque c'est être "autrement".

Je trouve les injonctions à l'impératif un peu aux antipodes du message de l'auteur. J'imagine que c'est un choix délibéré de ce dernier... Je ne suis pas très fan de la forme (injonctions, mélange de vocabulaire soutenu et de mots grossiers...) et je suis assez déçue par le manque de progression. Je m'attendais à un bon morceau de musique... qui commence doucement, puis monte en puissance avant le bouquet final. Là on reste sur le même niveau, avec une impression de tourner en rond, c'est important de le savoir. L'avantage c'est qu'au moins le message central passe bien.

C'est un livre qui ouvre de nouvelles portes, qui donne à réfléchir, qui fait déculpabiliser et dé-mentaliser  tous les aspects de notre vie, dont la méditation. A lire en plusieurs fois selon moi plutôt que d'une seule traite... d'une part car le sujet est profond, mais aussi parce qu'il y a pas mal de redondances au fil des chapitres.

C'est un livre de développement personnel, de philosophie, mêlant amour de soi, estime de soi, paix, bonheur... Bref, rien de novateur. Mais c'est un livre qui fait du bien. Et, il n'y a pas de mal  se faire du bien. Pour ma part, en refermant le livre, je me suis sentie bien. Imparfaite. Assumée. En adéquation avec ma propre manière de méditer loin des manières de faire pré-édictées. Ouverte aux autres et au monde.

"Vous êtes submergé de pensées ? Soit. Je ne vais pas m'obliger à faire le vide dans ma tête - je serais certain d'arriver au résultat inverse et me retrouver avec un déluge incontrôlable de pensées. Je vais rentrer en rapport avec ce qui se passe, prendre ces pensées comme elles viennent. Je ne vais pas les disséquer, je ne vais pas non plus leur déclarer la guerre ni les obliger à s'en aller. Je vais considérer que toutes mes pensées, toutes mes perceptions, y compris sensorielles, participent de la méditation. A fond, je ne vais rien faire, je vais être.
Méditer n'est pas se détacher ni se désincarner, mais, au contraire, s'ouvrir au monde à travers ses sens, donc à travers son corps."

Ma consoeur Laetitia de "Ensemble naturellement" donne son avis, très élogieux, ici.

Ce livre est disponible (2017)  au prix de 16.90 euros en librairie, en espace culturel ou sur internet sur Decitre (libraires indépendants, Cultura ou ici.

Vous pouvez cliquer sur l'image ci-dessous pour le commander (affiliate).

N'hésitez pas à me rejoindre sur Facebook, Twitter, et Instagram.

Rédigé par Maman Chameau

Publié dans #Bibliothèque, #Développement personnel, #Philosophie

Commenter cet article

Ysaline 25/08/2017 08:16

Un grand merci pour cette recommandation de lecture.

Belle journée !