[Humeurs] C'est l'histoire d'un tablier... Se salir. Créer en liberté.

Publié le 20 Septembre 2017

Hier j'ai récupéré le tablier de mon fils aîné, qui a servi durant ses deux premières années d'école maternelle. 

La maîtresse était gênée de me le rendre dans cet état, s'est excusée. Les autres parents qui étaient présents ont surenchéri en disant qu'ils avaient anticipé en prévoyant un tablier en plastique, pour la facilité de nettoyage. J'ai alors du affirmer haut et fort que ce tablier, je l'adore ainsi! Je l'aime. Sincèrement. Quand je le vois, je fonds. Réellement.

Avec ses tâches de peintures. Les petites, les grosses. Me rappelant les expériences créatives.

Avec toutes ses couleurs. Gaies. La vie!

Avec les traces éparses, fruit d'un nombre incalculables d'invitations créatives.

Dans ce tablier, il y avait mon enfant, le matériel qui lui était proposé et sa liberté d'explorer. L'osmose de ces trois univers. La puissance créative en action!

J'aime l'idée que ce tablier me rappelle que mon enfant était libre. Libre d'explorer le matériel, libre de prendre des risques, libre d'élargir sa conscience de lui-même, libre d'expérimenter de nouvelles idées, libre de créer. 

Matériaux et expériences artistiques sont souvent qualifiés de "salissants", et à juste titre. Si l'on est à  maison, je protège ce qui doit l'être. Sinon on explore notre créativité dehors. 

En bref, ce tablier tout sale je le préfère de loin à un tablier tout neuf. Il porte les traces de la liberté, de l'exploration, de l'expression. Ce petit tablier, l'air de rien, que je regarde avec toute mon affection et ma tendresse de maman...

 

N'hésitez pas à me rejoindre sur Facebook, Twitter, et Instagram.

Rédigé par Maman Chameau

Publié dans #Humeurs, #Eveil artistique

Commenter cet article

Clotilde FRYS 21/09/2017 16:19

Bonjour

Je suis vraiment d'accord! Cependant, heureusement qu'il y a un tablier (la même chose sur le pull c'est moins glop!!)
Vive les tabliers en tissu (c'est tellement désagréable en plastique!!)