[Humeurs] Tout ceci n'est qu'éphémère...

Publié le 18 Décembre 2017

Quand mon enfant sort du lit, se relève 50 fois, m'appelle la nuit, réclame de l'eau, puis un bisous, puis un câlin, puis de l'eau, puis..., puis... .

Une partie de moi est frustrée, et aussi en colère. Un petit peu. Je voulais ce temps pour moi. Rien qu'à moi. Me recharger. Me ressourcer. Seule. Sans les enfants. Ou tout simplement dormir. 
Mais une autre partie de moi ne peut s'empêcher de s'attendrir. Cette autre partie de moi commande à mon cerveau d'ouvrir mes bras pour un câlin et de tendre la bouche pour déposer un baiser sur cette tête si fragile.

Tout ceci n'est qu'éphémère...

Hier encore ils étaient de tous petits bébés. Parfois je râle, je crie, je sature. Mais ils auront bien trop tôt quitté le nid et un jour leurs chambres seront vides.

Tout ceci n'est qu'éphémère...

Être parent c'est épuisant. Fatiguant. Harassant. J'imagine parfois mes enfants en véritables entités pompeuses d'énergie. Et puis je reviens toujours à cette partie de moi qui aime qu'ils soient petits. Leurs petites voix d'enfants me réclamant. Leurs petits bras m'enlaçant. Mon cœur sait. Il sait que ce ne sera pas toujours comme cela. 

Tout ceci n'est qu'éphémère...

Un grave accident de la route vu aujourd'hui. Une petite fille de mon entourage hospitalisée, qui lutte avec force et honneur contre ce fichu crabe. Tous ces malheurs qui arrivent aux uns et aux autres me rappellent que la vie est frêle et fragile. Que l'on encaisse aussi. On m'a toujours dit qu'après la pluie vient le beau temps. Mais je sais qu'après le beau temps, parfois, souvent, la pluie revient. 
L'Amour est là. Toujours là. Juste là. L'Amour inconditionnel. La connexion qui m'unit à mes enfants. Ca, je le sais, ce n'est pas éphémère. 
Un jour mes enfants auront moins besoin de moi (et peut être même qu'ils n'auront plus du tout besoin de moi...). Je sais que leurs mains seront plus grandes que les miennes. Alors j'ancre chaque moment. Il m'arrive souvent de fermer les yeux et de me concentrer sur chacun de mes sens, pour les enfouir dans ma mémoire. Le plus profondément possible. Pour y revenir le moment venu. 

Tout ceci n'est qu'éphémère...

Parfois, j'essaie de me remémorer quelque instant précis. Des sensations. Des moments. Des mots. Des sourires. Des rires. Je me rends compte que j'oublie. 

Tout ceci n'est qu'éphémère...

Alors j'ancre. Je savoure. Dans ces instants difficiles, j'essaie de me dire que ça ne dure pas. Je me concentre sur leurs douces voix. La chaleur de leurs fronts. Leurs yeux pétillants. Leurs rires goguenards. Leurs peaux douces et dodues. Je ne veux pas oublier. 

Tout ceci n'est qu'éphémère...

Mon amour pour eux est infini...

 

Soline

[Humeurs] Tout ceci n'est qu'éphémère...

N'hésitez pas à me rejoindre sur Facebook, Twitter, et Instagram.

Rédigé par Maman Chameau

Publié dans #Humeurs

Commenter cet article

Cynthia06 18/09/2018 16:08

Un texte magnifique ! Merci !

Lucie 28/12/2017 00:40

Magnifique article...

MamanSurLeFil 19/12/2017 08:57

Je crois que je vais garder ta phrase comme un mantra dans les jours et semaines à venir... J'ai du mal à profiter du moment présente en ce moment !

merci pour ces magnifiques lignes...

Virginie

Julie 18/12/2017 21:36

Comme j'aurais pu écrire ces lignes... chacun de tes mots. J"en ai les larmes aux yeux... merci...

Ophélie 18/12/2017 21:12

Tellement vrai et beau,émue aux larmes à vous lire, tellement cela résonne en moi

Lauriane 18/12/2017 20:53

Merci pour ce bel article, ça me parle tellement !!!
C'est vrai que nous avons de la chance, même si parfois on l'oublie...
Prend bien soin de toi

Anne-Marie 18/12/2017 20:31

Merci beaucoup pour votre sensibilité et la justesse de vos propos. Mes enfants ont grandi mais je continue à lire des témoignages comme vous donnez. Connaissez-vous le livre de Penelope Leach : Votre enfant, de la naissance à la grande école. Ce fit une révélation pour moi .
Je vous souhaite de belles journées.