[Humeurs] Quand le 'Pour ou contre?' occulte le 'AVEC' ...

Publié le 11 Mars 2018

Les questions "Pour ou contre", c'est bien, c'est putaclick, ça fait le buzz, ça fait réagir les gens. ça les divise surtout, ça anime les rancœurs.

Je ne suis donc pas friande de la forme. Mais alors le fond des questions d'actualité n'en parlons pas! On débat du bien-fondé d'un acte de violence sans que cela choque le moins du monde une large majorité de la population!

"Pour ou Contre la fessée?", en voilà un débat que je placerai au summum de l'absurde. Aujourd'hui, sur la scène médiatique et sociale française, on en est encore là. Là ne devrait même pas être la question. A l'heure où chacun devrait se serrer les coudes et discuter avec son voisin sur le respect, la non-violence, les connaissances sur le développement du cerveau de l'enfant, les neurosciences affectives et sociales, l'impact des violences éducatives ordinaires, l'espoir d'un monde en paix.... En France, on demande aux gens de se prononcer sur le fait que ce soit bien ou non de FRAPPER UN ENFANT. Et on en revient toujours aux mêmes réponses lassantes et sans fondement solide autre que la soumission, la hiérarchisation des valeurs humaines voire la violence ("Il y a fessée et fessée", "J'en ai pris et je n'en suis pas mort", "Ils finiront tous enfants rois" et consorts...).

"Pour ou Contre la fessée?", selon moi relève autant de l'absurde que
"Pour ou contre conduire en état d'ébriété?",
"Pour ou contre jouer à cache-cache dans le four encore chaud?",
"Pour ou contre faire quelques petits 360° dans la machine à laver le linge?",
"Pour ou contre mettre le feu à sa maison?"
"Pour ou contre écraser des mégots de cigarettes sur le bras?"
"Pour ou contre poser le fer à repasser le linge chaud sur sa main?"
J'aurais bien terminé ce questionnement par un "Pour ou contre être con?", mais certains s'offusqueraient d'une telle diatribe! Je l'aurais pourtant pensé très fort...

Que l'on ne se méprenne pas, je ne suis pas contre les débats. Au contraire, c'est comme cela que l'on s'enrichit. C'est comme cela que l'on peu aider à la diffusion d'idées minoritaires. Débattons! Enrichissons-nous! Pacifions le monde! 

Alors, "Pour ou contre les questions "Pour ou contre?" ?"... Mise à part s'adonner à un inutile exercice de gymnastique intellectuelle, ma réponse est sans appel. Je ne suis ni POUR, ni CONTRE... Je suis AVEC. Opposer les gens entre elles, c'est une technique bien usitée de tous types de pouvoirs (politiques, médiatiques). On dit bien "Diviser pour mieux régner", n'est-ce pas? Je vous propose de voir les choses sous un angle différent. S'allier, s'unir, se comprendre, dialoguer, se respecter, pour mieux s'élever et accompagner nos enfants.

Sinon, oui je suis pour la fessée, mais uniquement entre adultes consentants !

 

Crédit photo : Pixabay

Crédit photo : Pixabay

Rédigé par Maman Chameau

Publié dans #StopVEO, #Humeurs

Commenter cet article

ana 12/03/2018 13:48

En tous les cas je suis AVEC cette tribune! (et j'ai bien ri face à "Pour ou contre être con")