[Humeurs] Journée internationale des droits des femmes

Publié le 6 Mars 2019

Journée internationale des droits des femmes.

J’aurais pu vous parler de mon horripilation de lire tous ces concours et codes promotionnels en l’honneur de la journée de la faaaaaaaaaamme. C’est sûr qu’une bidon de lessive offert ou une promo sur une parure de soutif c’est vraiment dans l’esprit de cette journée !

J’aurais pu vous faire un petit cours d’histoire. De ce qu’on nous fait croire des cueilleurs-chasseurs jusqu'au XXIè siècle où le portrait n’est pas glorieux (des critiques sur l’âge de Brigitte Macron à l’affaire Weinstein).

J'aurais pu vous lister des femmes, des grandes dames, qui ont eu un rôle important. Ainsi que tous les chouettes ouvrages qui fleurissent en littérature jeunesse sur la question.

J’aurais pu vous donner les chiffres pour faire un état des lieux en France.
Une femme gagne 24% de moins qu’un homme.
0 femme PDG parmi les 100 premières entreprises du CAC40.
 580 000 femmes agressées sexuellement par an.
9 femmes sur 10 victime d’une agression sexuelle ne porte pas plainte (et seulement 1 plainte sur 10 donne lieu à une condamnation).
123 femmes tuées sous les coups de leur compagnon.
62 000 femmes violées.
80% des femmes victimes de propos /attitudes/arbitrages sexistes au travail.
Les femmes consacrent 2 fois plus de temps que les hommes aux tâches domestiques.

J’aurais pu élargir mon point de vue en vous présentant des faits dans le monde.
En Inde des bébés filles sont tuées dès la naissance (pour éviter les frais de mariage).
En Russie la loi qui protégeait les femmes contre les violences conjugales a été retirée (par une femme !).
La lapidation en cas d’adultère existe encore en Iran.

J’aurais pu vous parler des phrases sexistes, ainsi que du sexisme ordinaire.
« Elle est pénible, elle doit avoir ses règles. »
« Le rose c’est pour les filles. »
«  Quelle chance que ton conjoint t’aide. »
« Femme au volant… »
« A bas les poils sur les femmes ! »
« Elle est sage, c’est bien une fille. »

Bref. J’aurais pu vous en dire des choses. Mais je vais juste vous dire que le plus important pour moi (et que c’est difficile !) est que l’on déconstruise tous nos schémas et automatismes… et qu’on évite de transmettre tout cela aux jeunes générations. Nos enfants, nos élèves. Nous avons le pouvoir de faire changer les choses. Prenons-le ! Chacun devrait pouvoir être libre, avoir le choix. C’est le monde dont je rêve pour mes enfants.  Un monde où personne ne serait lésé de par son sexe. 

Illustration Sonia Koch. Extraite de "Rituels de femmes : Pour s'épanouir au rythme des saisons" de Grasselli Meier marianne

Illustration Sonia Koch. Extraite de "Rituels de femmes : Pour s'épanouir au rythme des saisons" de Grasselli Meier marianne

N'hésitez pas à me rejoindre sur Facebook, Twitter, et Instagram.

Rédigé par Maman Chameau

Publié dans #Humeurs

Commenter cet article

Lucie 06/03/2019 14:51

J'ai bien apprécié ton article ! Quel est l'auteur de l'illustration jointe à la fin ?

Maman Chameau 06/03/2019 16:26

Bonjour!
L'Illustration est de Sonia Koch. Je l'ai Extraite de "Rituels de femmes : Pour s'épanouir au rythme des saisons" de Grasselli Meier marianne.