Quand les Editions Atlas associent "fesses" et "tape"

Publié le 10 Juin 2016

Quand les Editions Atlas associent "fesses" et "tape"

Cette carte est issue d'une offre "Mon coffret éveil" des Editions Atlas (coffret daté d'une dizaine d'années). On y voit l'apprentissage de la lettre "F" à l'aide des mots "Les fesses". Le texte "Maman donne une tape sur les fesses de Juliette" est associé à une iconographie non équivoque : une enfant déculottée reçoit une fessée sur les genoux de sa maman.

1. Pourquoi associer "f" à fessée? J'ai l'impression que ça banalise ce geste, encore malheureusement trop pratiqué et répandu, et parfois même revendiqué. Il existe tant de mots plus doux dans la langue française, des mots tendres et acidulés comme "fraise", "framboise", "fleur", "funambule" ou encore "faon".

2. Je me demande ce qu'il y a de pire entre le texte et l'iconographie. Le visage de la maman est plein de haine et de méchanceté...celui de l'enfant nous glace par sa peur et sa douleur. A grands renforts d'onomatopées "PAF PAF" et "AIE AIE AIE" on assiste à une vraie scène de maltraitance. Peu importe la force du coup me direz-vous, cela reste un acte de violence.

3. Cette fiche aide à renforcer l'idée que l'on peut associer cette partie du corps à la douleur. Le choix anatomique des fesses pour illustrer la lettre "f" est sans doute pertinent car parlant pour un enfant... Mais c'est l'association à la fessée qui l'est moins. Les fesses c'est pour s'asseoir, c'est pour etre serti d'une couche, etc..., il y a moult autres possibilités.

4. Ce coffret s'adressant aux enfants est sensé "développer leur langage" et "favoriser leur épanouissement". Il est "ludique" et c'est une "commande sans risque" (extraits du site des Éditions Atlas). Je m'arrête deux secondes pour passer brièvement en revue les quelques conséquences psychologiques et physiques d'un acte de fessée.

- perte d'estime de soi

- l'enfant se voit méchant, sans valeur

- l'usage de la fessée laisse sous-entendre que l'on peut résoudre les problèmes à l'aide de violence physique

- développement des sentiments de peur, d'agressivité, de vengeance

- augmentation du risque d'être un enfant violent et de devenir un adulte violent.

En bref, NON, banaliser la fessée n'est pas sans risque. Je fais suivre cette publication à l'éditeur afin de connaître son positionnement sur son produit.

PS: information et photographie partagée par une professeure des écoles sur un groupe d'échanges entre parents via Facebook.

Edit du 15 juin 2016:

Voici la réponse apportée par les éditions Atlas, qui ont eu le mérite de répondre.

"Merci pour vos commentaires sur cette illustration. Nous présentons nos excuses aux internautes et abonnés à cette collection qui auraient été choqués par cette fiche.

Elle est extraite de notre collection LES CARTES EVEIL créée il y a de déjà nombreuses années, et destinée à développer la curiosité des enfants, leur capacité d'observation et de réflexion.

Les Éditions ATLAS ne prônent en aucun cas le châtiment corporel ni la violence, à plus forte raison envers les enfants. La fessée est aujourd'hui reconnue comme préjudiciable pour les enfants et interdites dans de nombreux pays. Nous vous encourageons plutôt à utiliser cette fiche comme un support pédagogique, pour discuter avec vos enfants de l'évolution de l'éducation donnée aux enfants, de l'autorité parentale, et de la relation parents-enfants.

Nous vous remercions pour votre compréhension et vous souhaitons une belle après-midi.

Cordialement @ Éditions Atlas"

N'hésitez pas à me rejoindre sur Facebook, Twitter, et Instagram.

Rédigé par Maman Chameau

Commenter cet article

josfany 16/06/2016 12:14

Pas du tout d'accord avec les Editions Atlas et leur réponse ne me plaît pas plus non plus !
Bien drôle de réaction de leur part !

Yanick Toutain 15/06/2016 12:30

Bravo pour cette info
Je l'ai RT
https://twitter.com/YanickToutain/status/743025652417335296
La France, pays barbare camoufle l'article 222-13 du code pénal qui AGGRAVE de 2 ans de prison les violences LEGERES quand elles sont PARENTALES
Au profit d'une prétendue jurisprudence inventée par le réseau des juges voyous agresseurs d'enfants....
La ministre Belkacem FRAPPE des enfants de 5 ans et cela l'amuse beaucoup
https://www.youtube.com/watch?v=hG70PoxXJ0g
http://nobsrevactu.blogs.nouvelobs.com/archive/2014/08/26/hollande-valls-nomment-une-agresseuse-d-enfants-comme-minist-540367.html
Elle PERSECUTE au Havre les témoins de violences et est passée SOUTENIR l'école Valmy où Léon Launay FRAPPE et COGNE depuis 20 ans (de nouveaux témoignages d'anciens élèves récemment)
BELKACEM AGGRAVE la REPRESSION VS Julie Amadis condamnée en juillet 2014 à DEUX ANS D'EXCLUSION, mise au RSA pour 2 ans par Benoit Hamon va REpasser en conseil de discipline en juillet
Les réseaux PRO violences punissent ENCORE Julie Amadis pour CETTE VIDEO de 2008
https://www.youtube.com/watch?v=5ODFRtCRWJQ

Anonyme 11/06/2016 19:25

Je suis choquée. Et fessée déculottée en plus!

Laurence06 11/06/2016 19:16

C'est incroyable! Si c'est récent, c'est grave et dommage pour les éditions Atlas!!

Thomas 11/06/2016 15:20

Je serai ravi de connaître le positionnement des éditions atlas sur le sujet stp. Merci

Adeline 11/06/2016 10:27

Merci pour ton implication dans la protection de l'enfance.