Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes (Nicolas Fougerousse), ma dernière lecture

Publié le 13 Juin 2016

Il y a peu je parlais de romans de développement personnel. Moi qui sans connaître pensait bêtement que cela relevait de la lecture naïve et cul-cul la praline. Le 7 juin, les éditions Jouvence viennent d'en éditer un: Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes, écrit par Nicolas Fougerousse. Un roman aux allures d'enquêtes, centré sur un personnage Marcus qui cherche à découvrir la vérité sur des messages laissés par un(e) inconnu(e).

« ÉCOUTE TES ÉMOTIONS. » C’est le message que découvre Marcus sur son pare-brise un matin en allant au travail, désabusé, avant une journée comme les autres. Qui a bien pu lui écrire et déposer un tel billet ? Forcément une personne qui connaissait ou avait étudié ses habitudes. Sa femme, Isabelle ? Son chef ? Un inconnu ? Cet homme mystérieux croisé un peu trop au hasard ? Une chose est sûre, à partir de cet instant, la vie de Marcus va basculer, au delà de l’imaginable…

De nombreuses thématiques sont abordées: l'écoute des émotions, le soin du corps, les quatre accords toltèques, les images mentales, le yoga... Bref, ce roman aux allures de polar reste un roman de développement personnel. Il se lit vite et bien. J'ai tout de même été assez décontenancée par la place accordée au pardon. Je ne vous en dis pas plus pour ne pas trop vous dévoiler l'intrigue... mais je n'ai pas le même rapport au pardon que les différents protagonistes du livre.

il y a de ces lectures qui nous aident à mettre en application des principes que l'on connaît mais que l'on peine à mettre en place. Les quatre accords toltèques je les connaissais, et de les voir rappelés à plusieurs moments du livre, ça fait du bien.

C'est un livre profondément ancré dans le réel puisqu'il fait allusion à de nombreux auteurs et conférenciers, et Nicolas Fougerousse insère ça et là des liens vers des vidéos Youtube ou donne des références d'ouvrages. De fait, ça rend l'intrigue vivante et vraiment cela apporte une proximité lecteur/protagoniste.

La nature humaine est complexe, ambivalente. On côtoie la douceur et la violence. La revanche et le pardon. Un livre chargé d'antagonismes pour mieux révéler notre nature, nos démons, nos histoires.

C'est le premier roman de Nicolas Fougerousse. A voir pour la suite de sa carrière...

Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes (Nicolas Fougerousse), ma dernière lecture

N'hésitez pas à me rejoindre sur Facebook, Twitter, et Instagram.

Rédigé par Maman Chameau

Publié dans #Lectures de Maman Chameau

Commenter cet article

Bérangère 21/06/2016 14:06

le titre...votre avis...tout cela me donne bien envie de le lire

Martine D 14/06/2016 14:02

Le titre est sympa..

Ana 13/06/2016 22:23

"Un livre chargé d'antagonismes pour mieux révéler notre nature, nos démons, nos histoires." Ta présentation donne envie

Don Diego de la Vega 13/06/2016 22:14

J'étais assez réfractaire à ce type de lecture, que je jugeais un peu naïve. Et puis finalement on y prend goût...

Yves-Alexandre 13/06/2016 22:10

Je l'ai lu et je le recommande. ;-)