Lettre ouverte : J'accuse l'émission "Super Nanny"

Publié le 3 Octobre 2016

J'accuse!

J'accuse l'émission "Super Nanny" de diffuser et banaliser des scènes de maltraitance d'enfant, sous couvert d'éducation.

Dans l'émission diffusée le 10 septembre 2016 sur TF1 (et rediffusée ce samedi 30 septembre sur NT1), à la 42è minute, on assiste à une scène pouvant clairement heurter. "Super Nanny" attrappe violemment un enfant de 5 ans pour l'éloigner. L'enfant est pris par le col, secoué, subit des cris... "J'ai été extremement dure avec lui"... Sans blague? On ne parle pas ici d'un parent qui dérape. On parle d'une professionnelle de l'éducation (ou se revendiquant comme telle) qui, dans un média à large audience, à une heure de grande écoute, maltraite un enfant... dans une séquence volontairement laissée, et donc approuvée, au montage.

Savez-vous, chers concepteurs de cette émission, que la violence éducative est interdite par la loi? Vous rendez-vous compte que vous avez le devoir de lutter contre toute forme de violence éducative... et non d'en faire un acte banalisé? Une grande chaîne de diffusion a une obligation ETHIQUE de lutter contre la violence.

Votre  émission est dangereuse, elle promeut de façon claire les violences sur les enfants, qu'elles soient physiques ou psychologiques. Savez-vous qu'actuellement, en France, 2 enfants meurent sous les coups chaque jour?

​L'enfant ici n'est pas respecté, ni dans son intégrité physique, ni dans son intégrité morale. Tout est fait pour le présenter comme un "monstre" "manipulateur" et "perverse". On utilise son image sans son consentement éclairé. L'enfant n'est pas entendu dans ses émotions. Elles ne sont donc pas accompagnées convenablement (voire pas du tout). 

​J'accuse l'émission "Super Nanny" de foncer tête baissée et parfois on pourrait aller jusqu'à parler de non-assistance à personne en danger. Dans l'émission diffusée le 25 janvier 2016 il est question d'une petite fille qui se fait vomir et boit son chocolat à la paille. D'emblée votre "Super Nanny" en conclue que les aliments ne sont pas adaptés à son âge et force l'enfant à manger. Evidemment cela se termine par des vomissements. J'ai été contactée par une orthophoniste scandalisée par ces images. Vous n'avez ici pas cherché plus loin. Car en effet, face à ce genre de situation, il semble primordial de se poser la question d'une éventuelle pathologie et de rencontrer un spécialiste (orthophoniste donc) qui déterminera la présence ou non de troubles de l'oralité et pourra conseiller les parents ou envisager une rééducation. Dans cette émission il y a donc un problème d'aiguillage. On écarte d'office la présence de troubles de l'oralité dont souffre PEUT-ETRE cette enfant.​.. préférant insister sur le côté "capricieux" et "manipulateur" d'un enfant. Visiblement cela est plus important pour l'audimat...

Avec ce genre de séquence on rassure les parents et éducateurs qui pratiquent les violences éducatives ordinaires. Hors, il est du devoir des médias de masse, de montrer qu'il existe de vraies alternatives. Mais sans doute est-ce moins vendeur... ou raccoleur...

Et je ne parle même pas de l'immobilisme dont tout le monde fait preuve dans cette séquence filmée. Personne ne réagit à la violence qui est donnée à voir. Comme si c'était normal. Et bien non! Ce n'est pas normal!!!

Que faites-vous des recommandations actuelles de la Ministre des Famille, de l'Enfance et des Droits des Femmes... qui oeuvre depuis quelques mois pour faire entrer la bienveillance au sein des foyers? Car ici vous laissez à voir aux téléspectateurs que l'on peut (ou que l'on doit) répondre à la colère d'un enfant par une attitude dégradante et humiliante, et violente physiquement.

Aux producteurs de l'émission et autres chargés de ce programme, vous jouez le jeu de la recherche du profit et de l'audimat, dans une société tuée par l'apât du gain! Aux téléspectateurs, vous jouez le jeu du voyeurisme, dans une société qui voit des valeurs fondamentales noyées à grandes eaux. Aujourd'hui je vous demande une chose: le RESPECT. Respectons-nous, respectons nos enfants. Chacun a un rôle à jouer.

Catherine Gueguen, dans Vivre heureux avec son enfant, écrit "Les adultes reproduisent souvent avec leur enfant les méthodes d’éducation qu’ils ont vécues et qui pourtant sont la source de leur anxiété, d’une perte de confiance, d’une mauvaise estime de soi. Ils n’ont pas conscience que leur mal être vient de là et ont donc tendance à élever leur enfant de la même façon, sans s’interroger. Pourtant, il est tout à fait possible d’élever des enfants autrement pour le bien de tous, enfants et parents.​" Je pense qu'il est de notre devoir à tous de diffuser cette information CA-PI-TALE! Les médias ont un rôle à jouer. Par pitié, "Super Nanny", soyez AVEC nous, et pas contre nous.

Alors concrètement on fait quoi?

On pourrait expliquer à "Super Nanny" que les solutions miracles n'existent pas... mais que globalement on peut s'appuyer sur des écrits solides liés aux dernières recherches en neurosciences et aux études sur l'intelligence émotionnelle. En tout premier lieu il serait primordial que l'équipe de cette émission se forme sur les étapes de formation du cerveau (je suggère la lecture de Pour une enfance heureuse de Catherine Gueguen). Elle y apprendrait que l'enfant a un cerveau immature et cela explique bon nombre de ses réactions instinctives  lorsqu'il se sent en danger, menacé, en situation de stress. Le cortex préfrontal et les circuits neuronaux qui relient le cortex préfrontal au cerveau archaïque (pulsions, émotionnel) ne commencent leur maturation qu'à partir de 5 ans... et la maturation dure jusque dans la 3e décade de la vie (environ 25 ans). De fait, l'enfant ne PEUT PAS contrôler ses émotions. Ce n'est pas qu'il ne veut pas, c'est tout simplement qu'il en est incapable. Ensuite, il est prouvé qu'on réagit à l'agressivité d'un enfant sans sur-réagir. Nous sommes les adultes, à nous de montrer l'exemple. Douceur, atitude posée et empathique sont de rigueur. Cris, menaces, punitions, renforcent l'agressivité de l'enfant.

Formons les professionnels. Formons les parents. Et surtout faisons appels à de VRAIS coachs respectueux pour venir en aide aux parents dépassés. Au lieu de se tourner vers ce genre d'émission, guidons les parents vers des structures bienveillantes. Priscille Arnaud en a recensé un bon nombre sur son annuaire de la parentalité.

Sachez qu'il existe une pétition pour l'arrêt de cette émission, qui se doit d'être stoppée si on continue dans ces conditions. Et j'écris bien si on continue dans cette optique! Car si cette émission se propose de rentrer dans les lignes d'une parentalité respectueuse et non-violente, alors elle pourrait toucher un large public et banaliser la non violence éducative.

Que ceux qui sont aussi indignés que moi le fasse savoir. Nous pouvons signaler en masse cette séquence au CSA. Le formulaire en ligne est disponible ici.

En espérant que ces mots aient pu retenir un peu votre attention.

 

Signé: Soline, une maman choquée, scandalisée, triste et en colère par les images visionnées.

"L’enfant doit bénéficier d’une protection spéciale et se voir accorder des possibilités et des facilités par l’effet de la loi et par d’autres moyens, afin d’être en mesure de se développer d’une façon saine et normale sur le plan physique, intellectuel, moral, spirituel et social, dans des conditions de liberté et de dignité. Dans l’adoption de lois à cette fin, l’intérêt supérieur de l’enfant doit être la considération déterminante."

Déclaration des Droits de l’Enfant, 1959.

Rédigé par Soline

Publié dans #Bienveillance - ENV

Commenter cet article

phil 22/11/2016 14:56

A mourir de rire cet article :)

bamba 21/11/2016 20:01

J'ai vraiment mal a comprendre certain parent qui joue au pompier et qui n'arrive même pas à éteindre leur propre feu quand je regarde cette émission ou cette dame se bat pour apporter une éducation honnorante aux enfants on parle de maltraitance ou vas le monde je comprend pourquoi des enfants de 15ans vont au djihade égorge tue parceque on peu même pas être ferme

nos propre enfants quelle galére

Marie 22/11/2016 22:18

Mais bien entendu, ill est évident que les enfants qui partent faire la guerre et le djihad ont été élevé dans l'amour et le respect
.

dodo 21/11/2016 19:25

Un jour, les enfants domineront le monde... Non mais sérieux, ce qu'il ne faut pas voir comme ramassis de connerie. Une calotte est considérée de nos jours comme de la maltraitance. Les parents, les professeurs non plus le droit d’éduquer les enfants sous peine d’être accusé de maltraitance, parce que le gronder, le mettre au coin, c'est traumatiser le pauvre enfant. Alors que quand le jeune adolescent, (couver dans du coton pendant toute sa jeunesse par des parents qui, de peur de traumatiser celui-ci, ne lui à imposer aucune limite) insulte et/ou lève la main sur un professeur ne choque personne.

J'aurais peut-être dû porter plainte quand ma mère m'a filé une claque lorsque je l'ai traité de vielle à l'âge de 10 ans....

Vous me faites bien rigoler....

Cordialement.

dodo 24/11/2016 22:50

Si on aime son enfant et que l'on ne veux pas qu'il finisse en prison, on lui impose des limites à ne pas dépasser pour lui apprendre qu'il y a des règles à respecter. Obéir à ses aînés est la première règle à apprendre, les respecter est une limite à leur inculquer. Il ne faut pas faire d'amalgame entre éduquer et battre un enfant.

Marie 22/11/2016 22:20

Les prisons sont remplies de gens qui ont reçu de l'amour et du respect c'est sur !!!! Jamais on ne les a frappé ou humilié c'est certain !!!

yl 21/11/2016 20:18

Bien dit!!!!

Lecouturier 21/11/2016 18:19

N'avez-vous rien de plus important à dénoncer ? Ces méthodes ont l'air de fonctionner parfaitement et nous avons quasiment tous été éduqués comme cela. Mon Dieu, quand vous vous concentrerez sur les vraies maltraitantes, vous pourrez dire "je sers à quelque chose". Pour le moment, vous desservez votre cause et les intérêts des enfants qui vivent un vrai malheur avant l'arrivée de Super Nanny...

Marie 22/11/2016 22:22

Des méthodes qui "ont l'air" de fonctionner? On en reparle 6 mois après l'émission hein!! Ah ben non on peut pas... tout le monde se fiche de savoir comment ça se passe pour les petits 6 mois après... Et puis instauré un climat de terreur, c'est vrai que ça apporte la joie et la sérénité dans une famille..

uphir 20/11/2016 22:59

N'importe quoi:
qui sont ces gens qui prétendent savoir ce qui doit être fait... C'est impressionnant de voir que certains individus disent savoir mieux que "Super Nanny" oser donner des leçons de moral.

j'ai un voisin qui bat ses enfants, et devant témoin, j'ai moi même signalé aux forces de l'ordre, mais aucune action à ce jour. Au lieu de polémiquer sur des imbécilités, il faudrait mieux réclamer des services sociaux qui tiennent la route, ce serait là, respecter les droit des enfants!

SB 08/12/2016 11:12

L'expérience. Elle a travaillé et étudié pour ça. Plus que vous je suppose. Il faut de la fermeté dans l'éducation car le monde extérieur est dur et s'ils n'ont pas de cadre de reference, ils seront complètement décalés. La plupart de ses conseils sont clairs et simples. Peut-être que les familles ne les appliquent plus 6 mois après mais au moins, elles savent comment faire. Après c'est la responsabilité d'un chacun de les appliquer. Si on ne les éduque pas comme vous le préconisez, ils auront des difficultés à l'école. Est-ce le rôle du professeur d'éduquer des enfants qui n'en font qu'à leur tête? Est-ce à la société de s'adapter à ces enfants à qui l'on n'a jamais dit clairement non et fait comprendre qu'il y avait des conséquences à leurs actes? Oui il faut élever la voix car la liberté de l'enfant s'arrête au moment où il rend malheureux le parent. Les parents ont aussi le droit d'être respectés. Ce sont les droits de l'homme et ils s'appliquent aussi aux enfants-roi que Marie ici dans ses nombreux commentaires semble defendre.

Marie 22/11/2016 22:23

Pourquoi super nanny serait plus à même de donner des leçon à une famille plutôt que n'importe qui d'autres?

casela 20/11/2016 21:29

Madame Gautier

Au détour du web, je constate que vous avez déposé une pétition à l'encontre du programme Super Nanny.
Certes, certaines actions sont condamnables voire interdites envers les enfants, mais les isoler pour les punir n'a jamais à mon sens été une source avérée capable de générer des séquelles psychologiques.

Alors je vous pose la question: quelle attitude avoir envers un enfant désobéissant ou capricieux?

Le dialogue? Je devine suffisamment intelligente pour savoir que les mots n'ont aucun impact sur les enfants pour la simple raison qu'ils n'en connaissent la teneur exacte.
La gentillesse? Ce serait avouer sa faiblesse et risquer de voir son autorité altérée.

Que reste-t-il? A vous de me le dire!

KJuste pour informations: je pense que vous comme moi, étant d'une ancienne génération, avons connu soit personnellement soit indirectement, des punitions comme à l'école, à la maison, et en toute franchise je me trouve moins "fragilisé" psychologiquement que ne le sont os "chères têtes blondes " de nos jours où il ne faut rien leur dire, rien leur faire!

Pensez vous y voir là la vraie éducation sachant que le monde qu'ils vont affronter ne leur fera pas de cadeaux?

Pensez vous leur rendre service en les mettant dans du coton?

Pensez vous en faire des gens responsables s'ils savent qu'ils sont intouchables?

Pensez vous en faire des adolescents heureux s'ils ne connaissent pas les limites et ne risquent rien?

Je réfute totalement toutes formes de violences excessives et gratuites envers les enfants, mais l'Histoire nous a prouvé que les punitions et possibles fessées n'ont à ce jour jamais altérées nos capacités, SAUF si elles deviennent quotidiennes, dans ce cas, on passe de punition à brimade et ce n'est pas pareil.

Mais je pense que vous allez trop loin dan sla protection de l'enfant: le protéger, c'est l'aimer et pour ce faire, il faut lui montrer l'écart entre le bine et le mal.

Je pense en toute franchise qu'un baiser/caresse/cadeau de sa mère ou père pour une bonne action est important autant que peuvent l'être la punition ou fessée en cas de mauvais comportement. C'est l'existence même de ce mélange qui fait de nous des adultes et surtout des enfants heureux, conscients de la bonne appréciation de leurs parents.


Merci de répondre à mes attentes.

RODRIGUEZ 20/11/2016 19:46

Que de blabla pour ne rien dire....Les enfants ont tous les droits? Et les devoirs, et le respect....C'est de l'éducation que l'on doit inculquer à ces petits caractériels, ce n'est pas de la violence comme on le dit trop souvent, prendre un enfant par le col de sa chemise et le trainer au coin, rien de plus normal et si c'était le mien il aurait reçu de bonnes claques...J'en ai reçues et je ne suis pas mort ...Alors les écrivains de la "Loi" taisez vous au lieu de légiférer......

SB 08/12/2016 11:14

A nouveau, Marie, on preconize 1minute au coin par année de L'Enfant. Donc si 10 ans, il doit aller au coin 10 minutes pour réfléchir sur ses actes. L'Enfant va tester les limites, voir où les parents vont céder. S'il n'y a que des mots, sans consequences, ils vont récidiver. Le coin n'est pas systématique et utilisé dix fois par jour mais doit être clairement défini comme important.

Marie 22/11/2016 22:27

Vouloir "trainer" un enfant au coin alors que celui-ci fait moins de 1m10 de haut. C'est vraiment du courage !!! Non vous n'êtes pas mort mais sacrément abîmé pour avoir envie de dresser les enfants comme on a pu le faire avec les animaux à une certaine époque.

Pascal 23/10/2016 13:06

J'ai signé et j'ai partagé dans mon réseau. Merci d'avoir écrit cette lettre.

Maman Chameau 24/10/2016 21:28

Merci

bernadette GAUTIER 05/10/2016 23:18

bonsoir Soline, comme tu le sais sûrement, j'ai déjà créé une pétition depuis un bon moment... serait-il possible qu'on se rejoigne en privé afin de voir quelle suite donnée à cette lutte contre la violence (gratuite) faites aux enfants ? à plus tard et bravo pour ta lettre;..

Coline 05/10/2016 15:21

Il faut arrêter de se choquer pour un rien. L'enfant va bien. Si Super Nanny en est arrivée là c'est qu'il n'y avait plus d'autre moyen. Les parents sont dans une vraie urgence, ils ont tout essayé. Alors oui, pour un enfant bien éduqué, calme, oui, ce serait choquant et violent. Maintenant là il ne s'agit pas de le bousculer au quotidien, non, il s'agissait de lui faire comprendre qu'il ne faut plus agir comme il faisait jusque là. Bien sûr que ce n'est pas la méthode à privilégier, mais quand il n'y a plus rien à faire, on fait quoi ? Mais si le bousculer un peu une fois dans sa vie permet de résoudre le problème, il faut arrêter de se choquer pour un rien...

Clementia 05/10/2016 10:47

Je ne regarde pas cette émission. En avoir vu "par hasard" un épisode, il y a déjà quelques années, m'avait suffi. Comment peut-on faire de ce genre de foutaise médiatisée un modèle d'éducation ?

Amélie 31/10/2016 10:39

oh si il y avait un autre moyen. C'est déjà de trouver ce qui a amené le petit garçon à faire ce geste et ensuite de lui expliquer qu'il a le droit de ne pas être d'accord mais qu'il y a d'autres façons d'exprimer son mécontentement et trouver avec lui des solutions pour éviter que cela recommence. Un enfant qui tape ne le fait pas forcément pour faire mal mais parce qu'il n'a pas trouver autre chose pour exprimer son mal être.

bernadette GAUTIER 05/10/2016 23:20

Non, les parents n'ont pas tout essayé... et la pire des choses était d'essayer Super Nanny... ce que nous dénonçons, c'est le fait que cette femme se dise Professionnelle et qu'elle "perde ainsi ses nerfs" !! nous dénonçons aussi l'usage qui est faite, dans cette émission, des enfants concernés qui n'ont pas demandé à être jetés en pâture à des téléspectateurs en mal de frissons !

Clementia 05/10/2016 10:47

Je ne regarde pas cette émission. En avoir vu "par hasard" un épisode, il y a déjà quelques années, m'avait suffi. Comment peut-on faire de ce genre de foutaise médiatisée un modèle d'éducation ?

nuage-de-chocolat 05/10/2016 09:41

En effet, j'ai vu cette émission et je suis restée choquée devant mon écran! Et c'est clair que cette agressivité entraine de l'agressivité! C'est la logique! Il est grand temps de changer notre mode de fonctionnement ...

agnes 05/10/2016 04:41

j'ai du voir deux fois je suis estomaquer de voir super nanny prendre le gamin par le col

Dave 04/10/2016 21:05

En lisant votre article, je comprends mieux pourquoi on a affaire à des enfants de plus en plus capricieux, agressifs, colériques...

Si vous voulez voir de la vraie maltraitance, inutile de regarder une émission de télévision. Il suffit d'aller dans la vraie vie. Vous y verrez des parents qui laissent - dans la douceur - leurs enfants faire ce qu'ils veulent puis s'en prennent aux enseignants (qui eux ne peuvent ni leur hurler ni - encore heureux - les frapper) parce que leurs rejetons sont insupportables !! Et que c'est à nous de les remettre dans le droit chemin.

Enfin, j'avoue que résumer Super Nanny a une séquence de quelques secondes me parait incroyablement réducteur !

Marie 22/11/2016 22:29

Les délinquants ont à coup sur été choyé et respecté dans leur intégrité morale et physique !!! C'est sur les enfants qu'ils étaient n'ont jamais été violenté ou humilié!!!

bernadette GAUTIER 05/10/2016 23:25

Dave, il n'est pas question de réduire l'émission à quelques minutes d'émission... malheureusement, cette femme qui a remplacé Cathy dont la bienveillance, bien qu'imparfaite, pouvait malgré tout transparaître derrière le personnage, cette femme donc, Sylvie Jenaly est le modèle type du parent maltraitant qui oscille entre "gentillesse mièvre" et "attaques soudaines et dangereuses", bref, un vrai bourreau... nous sommes quelques uns a surveiller les dérives de cette émission depuis la venue de cette nouvelle Nanny et je peux vous dire que ce samedi 1er octobre, elle était à son apogée de la violence et du pétage de plomb... est-ce bien professionnel ? Que penser de l'image qui est donnée des enfants qui subissent les manques de leurs parents ? que les parents veuillent se faire aider, c'est tout à leur honneur, mais ils peuvent le faire ailleurs, sur du long terme parce que trois ou quatre ou dix jours passés avec cette femme ne suffisent largement pas pour faire le tour de toutes les blessures qui sont restées des plaies ouvertes en eux... vous faites, par ailleurs, un amalgame douteux sur ce que peut être une éducation respectueuse de la personne de l'enfant... dommage

Maman Chameau 05/10/2016 14:58

Réduire l'éducation non violente à l'éducation me parait incroyablement réducteur. Je me permets de vous expliquer que l'amalgame est fâcheux. Éduquer dans violence ne veut pas dire sans cadre! Je considère d'ailleurs que le laxisme est une violence!

Enfin, il est question ICI de 2 séquences et non pas d'une . Pour étayer et appuyer mon propos. Mais je pourrais prendre n'importe qu'elle émission il en serait de même

Belinda 05/10/2016 14:50

Rien a dire tout est dit ici . MERCI DAVE

Christel HERVE 04/10/2016 13:09

Moi aussi je suis choquée par cette scène. Je ne regarde plus cette émission depuis longtemps mais les extraits que je vois ça et là sur internet me donnent l'impression que c'est vraiment de pire en pire. C'est scandaleux qu'une soit disant professionnelle agisse de la sorte alors qu'elle est censée aider les parents dans leur rôle d'éducateurs de leurs enfants, elle est censée les conseiller et tout ce qu'elle fait est violenter les enfants. C'est scandaleux que les parents aient laissé faire en disant qu'elle a eu raison de réagir comme ça. C'est scandaleux qu'une telle scène n'ait pas été coupée au montage et a été diffusée sur une grande chaîne à une heure de forte audience !

Natahalie 04/10/2016 08:51

Pour remplir le formulaire du CSA, il faut l'heure de diffusion de l'émission. L'avez-vous?
(Par ailleurs, je me permets de vous indiquer une erreur (c'est ''or'' et non ''Hors, il est du devoir des médias de masse'', pour ne pas tendre de bâton à vos éventuels détracteurs...)
Merci pour cette lettre ouverte bien argumentée.

Maman Chameau 05/10/2016 14:58

Merci beaucoup Nathalie je vais corriger
C'était en premiere partie de soirée vers 20h50.

Isabelle 04/10/2016 01:10

Je suis scandalisée depuis des années, j'ai même demandé comment intervenir dans les films et autres pour permettre un maximum de respect de la physiologie de l'enfant ...
Pourrait-on cosigner votre lettre et en faire une pétition ??
Merci !!

bernadette GAUTIER 05/10/2016 23:27

oui, en fait, il y a deux pétitions en ligne... unissons nos efforts pour faire disparaître cette émission... de mon côté, j'ai pris contact avec un avocat de ma connaissance pour savoir comment s'y prendre juridiquement ... eh, oui, je ne lâche rien

Maman Chameau 05/10/2016 14:59

Tu as déjà une pétition en ligne si tu veux.

alice 03/10/2016 20:48

j'espère que ça ira loin, j'espère qu'on aura des retombés (je viens de voir ton partage sur le groupe de l'oveo ) belle soirée Alice

Maman Chameau 05/10/2016 14:59

Moi aussi

Fabienne 03/10/2016 20:41

J'ai vu des extraits et je suis également choquée par la violence des propos de cette "super nanny". Je n'ai donc jamais regardé une émission entière. Par contre, pour interpeller le CSA, il faut l'horaire de l'émission. pouvez-vous la communiquer? Merci

Maman Chameau 05/10/2016 14:59

C'était en premiere partie de soirée vers 20h50