[Humeur] Le Conseil Constitutionnel a statué mais on ne baisse pas les bras

Publié le 26 Janvier 2017

Chers enfants, comment vous dire...
Ce soir, je suis...

Stupéfaite
Abasourdie...
Hébétée
Ahurie
Aujourd'hui le Conseil Constitutionnel a refusé l'article 222 de la loi Égalité et Citoyenneté votée le 22 décembre dernier. Le motif officiel avancé est que c'est un "cavalier législatif".

En colère.
Pourquoi est-ce si difficile de porter un nouveau regard sur l'enfant en France ? En ce XXIe siècle. Dans le pays qui se dit "pays des droits de l'homme" mais qui bafoue ceux des enfants.

Déçue.
Je pensais sincèrement que nous avions réalisé l'une des plus belles avancées de ces dernières années. J'étais pleine d'espoir! On allait (enfin!) mettre en place une multitude d'actions permettant de bien faire comprendre à tous les méfaits des violences éducatives ordinaires.

 

Anxieuse
Pour les deux enfants qui meurent chaque jour en France, de maltraitance. Un jour il faudra que cela cesse. Cela DOIT cesser.

Honteuse.
J'ai honte de la France. Des français qui revendiquent leur droit à user de violences quelles qu'elles soient sur les enfants. Des sénateurs qui ont déposé la saisine.
J'ai honte de dire à mes enfants ce soir que les réjouissances n'ont été que de courte durée. C'est fini...

Non ce n'est pas fini!
Déterminée. Remontée à bloc plus que jamais.
Audacieuse. Entreprenante. Convaincue. Motivée.
Non je ne baisserai pas les bras. La Défense des droits des enfants c'est un combat trop important. Sans doute le combat de ma vie. Les enfants ont besoin de nous. De vous. On va remuer ciel et terre.
Et un Jour chers enfants vous serez protégés. De violences. De châtiments. Ce sera inscrit noir sur blanc. J'en fais le serment.
Chers enfants l'avenir vous appartient. Vous êtes la fraîcheur, la justesse, l'innocence et la justice. Vous êtes imbattables...

[Humeur] Le Conseil Constitutionnel a statué mais on ne baisse pas les bras

Rédigé par Maman Chameau

Publié dans #StopVEO

Commenter cet article

Marie 26/01/2017 23:13

Deception mais surtout incompréhension, peut on toujours les nommer le conseil des Sages ?! même une maman comme moi version éducation positive niveau grande débutante pouvait analyser l importance de cette validation... Peut être une pétition en ligne pourrait aider à faire évoluer les mentalités ;-) il est temps que tout ça évolue, on fait des cours de préparation a la maternité a quand des cours de parentalite positive pour ouvrir la voix, pour ouvrir l esprit et soutenir ceux qui en on besoin dans leur volonté de mieux faire, d accompagner au mieux son enfant! Il faut que les choses bougent et que les mentalités enfin évoluent !!!!